Les oscars du cinéma grec

euronews (en français)
1,9K
25 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La grande famille du cinéma grec s’est retrouvée à Athènes pour la cérémonie de la remise des prix de son académie.

Le film “Little England” a été le grand vainqueur de la soirée. Un film réalisé par Pantelis Voulgaris et qui a été nommé 13 fois avant de recevoir 6 récompenses.

“Little England” suit le destin de deux soeurs et de leur famille. Deux soeurs réunies et séparées par un terrible secret. L’action se passe sur l‘île d’Andros dans les années 30 et 40.
Le film a fait 360 000 entrées… un chiffre considérable pour la Grèce.

Pantelis Voulgaris : “Le grand défi de cet art cher et difficile que nous servons c’est que c’est une bataille que nous livrons avec le box office. La première récompense que nous avons reçue c‘était de gagner cette bataille. La fréquentation et les prix que nous avons reçus ce soir ont été un geste très généreux de la part de l’académie du film grecque.”

Yorgos Tsemberopoulos a reçu le prix de la meilleure réalisation avec le film “The Ennemy Within”. Kostas est un idéologue progressiste qui est confronté à la violence lorsqu’une bande fait irruption à son domicile. Cela remettra en cause ses principes.

Yorgos Tsemberopoulos : “Je tiens à remercier beaucoup l’académie du film grecque que je soutiens vraiment parce que 200 personnes de l’industrie du film grecque votent chaque année. C’est une très grande récompense quand des professionnels d‘âge différent votent pour vous. C’est une grande récompense morale.”

Kora Karvouni a remporté le prix de la meilleure actrice pour sa performance dans “September, une femme seule” qui aborde le thème de la solitude.

Kora Karvouni : “Ce film a été difficile pour moi, parce que je n’avais pas beaucoup de texte. Je suis très silencieuse dans ce film. Je jouais principalement avec un chien et des enfants. Il y avait beaucoup de facteurs imprévisibles. Et tout le tournage a été difficile et fatigant, je me souviens avec amour de chaque moment de september.”

Meilleur acteur pour Themis Panou pour sa prestation dans “Miss Violence” qui lui avait aussi valu à la Mostra la Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine

Themis Panou : “C‘était vraiment une expérience unique. Je ne pensais pas que ça allait arriver même dans mes rêves les plus fous. Je n’arrive toujours pas à y croire.”

Enfin, le réalisateur franco-grec Costa-Gavras a été couronné par un prix pour l’ensemble de sa carrière : “On ne pense pas aux prix avant des les avoir et quand on les a on les oublie. Ce qui est important pour moi quand je reviens
en Grèce c’est d‘être entouré par des choses par des gens qui me rappellent ma jeunesse et qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui.”

Yorgos Mitropoulos, Euronews : “2013 a été une très bonne année pour l’industrie du film grecque. De nombreux, de grands films ont été produits cette année. Ils ont bien voyagé à l‘étranger dans des festivals prestigieux et ont remporté des prix significatifs. Mais plus important, la moitié des films ont été réalisés par de jeunes réalisateurs et tout le monde espère qu’en 2014 le cinéma grec sera encore meilleur.”

0 commentaire