Le gouvernement italien nomme trois femmes à la tête de grandes entreprises publiques

euronews (en français)
2,1K
45 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Place aux femmes à la tête des grandes entreprises publiques en Italie. Le gouvernement de Matteo Renzi, l’homme qui veut aller vite, a nommé les nouveaux dirigeants de quatre entreprises publiques dont trois femmes.

Le gouvernement a annoncé la nomination de Emma Marcegaglia à la tête du géant des hydrocarbures ENI. Emma Marcegaglia a été la présidente du patronat italien.Patrizia Grieco passe de la présidence de l’entreprise informatique Olivetti à celle d’Enel, le fournisseur de gaz et d‘électricité.

Les postes italiennes, une entreprise publique à 100%, auront également une femme à leur tête : Luisa Todini, actuellement au conseil d’administration de la RAI.

Quand à Finmeccanica, le géant italien de l’aérospatiale, son président, Gianni de Gennaro a été confirmé à son poste, et sera secondé par l’actuel patron des chemins de fer italiens Mauro Moretti nommé au poste d’administrateur délégué : l‘équivalent en France du directeur général.

Le gouvernement de Matteo Renzi a également annoncé que désormais les salaires des présidents de ces quatre sociétés n’excéderont pas 238.000 euros bruts par an, soit le salaire du président de la République italienne.

Ces nominations n’ont pas outre mesure changé le cours de bourse des titres concernés à Milan mardi après-midi, excepté pour le titre Finmeccanica qui reculait de 3,5%.

0 commentaire