Le régime de Damas reprend Maaloula

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
303 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Appuyés par le Hezbollah libanais, les loyalistes syriens ont repoussés les rebelles, dont des jihadistes du Front al-Nosra affiliés à Al-Qaïda, qui s‘étaient emparés de la ville chrétienne début décembre. Durant les combats, le monastère de Saint-Serge et Saint-Bacchus), un des plus anciens du Moyen-Orient, a été pillé et partiellement détruit.

Située à 55 km au nord de Damas, Maaloula servait de base aux rebelles attaquant la capitale syrienne. Depuis novembre, l’armée et le Hezbollah ont lancé une offensive aérienne et terrestre pour reconquérir la montagne de l’Anti-Liban, dans la région de Qalamoun.

Conséquence de cette avancée, des combattants du Hezbollah ont été retirés de Qalamoun pour prêter main-forte à l’armée dans le Nord, à Alep et la région de Kassab, prise le 23 mars par les rebelles, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

0 commentaire