Discours de N. Dupont-Aignan - Européennes 2014 - Meeting de lancement de campagne

Découvrir le nouveau player
DLF TV

par DLF TV

672
2 218 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Discours de Nicolas Dupont-Aignan le 13 avril 2014.

3 commentaires

chère Samourai 92, j suis pas sur qu'avec une telle phrase nous puissions faire avancer les choses dans l'esprit des français surtout pour les élections européennes ? Développons malgré tout un petit peu pour le très curieux:Le Talmud et les origines juives du christianisme. Jésus, Paul et les judéo-chrétiens dans la littérature talmudique

Recension



Approfondir



Par Dan Jaffé

Dan Jaffé
Le Talmud et les origines juives du christianisme. Jésus, Paul et les judéo-chrétiens dans la littérature talmudique
Paris, Le Cerf, 2007, 240 p., 23 €
Le titre dit bien le contenu. La destruction du Temple en 70 menaça le peuple juif dans son identité nationale et religieuse. Il a fallu consolider celle-ci.
Dans cet ouvrage destiné au grand public, l'auteur montre d'abord comment les autorités rabbiniques, les Sages, ont alors élaboré une «orthodoxie» fondée sur la tradition orale des «anciens», puis les conséquences sur ceux qui n'acceptèrent pas ces normes et qui furent dès lors considérés comme hérétiques, en particulier les «judéo-chrétiens».
Le Talmud a retenu des éléments négatifs assez anciens concernant Jésus. De plus, Paul serait impardonnable car il méprise les fêtes religieuses, découvre un nouveau sens à la Torah et brise « l'alliance de la chair » (la circoncision). La foi chrétienne a été considérée comme un réel danger par le courant dominant des Sages.
Voilà une excellente introduction, informée et non polémique, sur une période difficile. (Xavier Levieils)
Niveau de difficulté : moyen
Par Denis Hay0560 l'année dernière
la vraie bataille est celle des démocraties contre les judéo talmudistes.
Par Samourai 92 l'année dernière
NF & NDA = une merveilleuse leçon de résistance à la dictature Européenne des technocrates de "Bruxelles" et des Gouvernants Européistes inféodés aux puissantes multinationales "mafieuses" qui volent les républiques de tous les états européens en perte de souveraineté : Commençant par les plus vulnérables d'entre eux, la Grèce dont j'ai le sentiment profond qu'elle sert de cobaye aux puissants lobbies et qui grâce aux largesses voulues de sa fiscalité depuis très longtemps défaillante, profitant aux riches fut une proie de premier choix en tant que laboratoire de ce qu'il peut advenir d'un état membre au bénéfices de ces derniers et en dépossédant peu à peu celui-ci de ces richesses potentielles en bradant ses acquis à des pays extérieurs à l'Europe mais devenus au fil du temps des créanciers qui à présent se payent "aux enchères" des pans entiers du patrimoine et de l'économie décadente de ce beau pays "berceau du monde européen, que représenta la Grèce antique"... Ensuite vint le tour des Chypriotes dont certaines banques sans scrupules tentèrent de déposséder de leurs épargnes les particuliers afin de renflouer leurs fonds en délicatesse (voire en début de perdition ?)
L'Europe de la HONTE est bel et bien en marche ! A la guerre des champs de bataille se substitue de façon dramatique la guerre des puissances et des oligarchies financières contre les peuples et les nations perdants peu à peu leurs souveraineté à tous les niveaux grâce à leurs dirigeants pourtant élus, mais manipulés par les forces technocrates "Européistes" de Bruxelles (lorsqu'ils ne sont pas corrompus). Ensuite et dans l'ordre viendront l'Espagne, le Portugal, L'Italie, etc... etc... Jusqu'où iront nous !?
Par Denis Hay0560 l'année dernière