Advertising Console

    Ukraine : la diplomatie des menaces réciproques

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,3K
    323 vues
    Chaque camp bombe le torse. A quatre jours de la réunion quadripartite à Genève sur l’Ukraine, le ton est encore monté d’un cran entre la Russie et les Etats-Unis.

    Les Etats-Unis montrent leur degré d’implication en envoyant le vice-président, Joe Biden, en Ukraine le 22 avril. Le secrétaire d’Etat, John Kerry, a lui menacé la Russie de “conséquences supplémentaires” si elle ne retirait pas ses troupes massées à la frontière.

    Moscou, de son côté, a mis en garde Kiev contre toute répression sanglante des troubles. Un assaut serait “inadmissible”, a ainsi déclaré Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

    Officiellement, la riposte armée n’est pas à l’ordre du jour, le Premier ministre ukrainien a même tenté de calmer le jeu vendredi en se rendant à Donetsk, sans succès.

    Aucune annonce n’a été faite, à Kiev, à l’issue du conseil de sécurité réuni en urgence ce samedi soir par le président ukrainien, concernant la situation dans l’Est du pays.