Advertising Console

    Revue de presse internationale - Liberté d'expression : question de point de vue

    Repost
    FRANCE 24

    par FRANCE 24

    4K
    70 vues

    Dans la presse internationale, vendredi 11 avril : l'Ukraine, les élections en Inde et l'histoire d'un ouvrier italien qui s'aperçoit, 40 ans plus tard, qu'il possède deux toiles de maîtres.


    Le "Guardian" donne la parole, une fois n’est pas coutume, à un éditorialiste russe pour faire entendre une autre voix sur l'Ukraine. Et pas n’importe qui : le patron de la chaine Russia Today, qui a récemment été placé sur la liste des persona non grata en Europe, dans le cadre des sanctions imposées par Bruxelles contre Moscou. Dmitry Kiselev  est considéré par certains comme le "chef de la propagande de Poutine", mais lui dénonce ces mesures comme une atteinte à la liberté d’expression. Il explique qu’en Russie, contrairement à ce qu’écrit la presse occidentale, il est possible de tout dire, de tout écrire, qu’il n’y a pas de censure. Et d'après lui, son exemple montre qu’il n’en est pas de mêmeen Europe.
    Une chose est sûre, il aura pu s’exprimer dans le "Guardian".
     
    Toujours à propos de la crise ukrainienne, les milices inquiètent le gouvernement de Kiev. Ces groupes d’auto-défense se sont constitués pendant les semaines de manifestation, pour s’opposer à la police pro-russe. Désormais, selon le "Wall Street Journal", elles inquiétent le gouvernement, qui cherche... Lire la suite sur notre site web.

    Visitez notre site :
    http://www.france24.com

    Rejoignez nous sur Facebook
    https://www.facebook.com/FRANCE24

    Suivez nous sur Twitter
    https://twitter.com/France24_fr#