Advertising Console

    Présidentielle en Algérie : "La situation est explosive" - Reportage parmi les militants de Bouteflika et de l'opposition

    Reposter
    FRANCE 24

    par FRANCE 24

    3,7K
    1 111 vues
    Alors que la réélection d’Abdelaziz Bouteflika à la tête de l’Algérie pour un quatrième mandat est presque acquise, le politologue Mohamed Chafik Mesbah met en garde contre le risque "d’implosion" après le 17 avril.

    Âgé de 77 ans et victime en avril 2013 d'un AVC, qui a nécessité près de trois mois d'hospitalisation en France, le président sortant Abdelaziz Bouteflika, même s’il suscite de nombreux doutes quant à sa capacité à diriger le pays, est d’ores et déjà assuré d’une victoire à la Pyrrhus. Alors que l’abstention devrait atteindre des records le 17 avril, l'officier retraité de l’armée algérienne devenu politologue, Mohamed Chafik Mesbah*, estime que le scrutin pourrait déboucher sur une forte période d’instabilité politique, avec un risque de soulèvement populaire. Entretien.