TVBordeaux33 collectif devant la mairie de Bordeaux remise d'un lettre à Mr le maire Alain juppé

80 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
MIS EN LIGNE le jeudi 10 avril 2014 à 17h00

APPEL à la 20 ème commémoration

Un génocide de par sa conception et son application,est véritablement un crime inavouable :
Avant,sa préparation est dissimulée;pendant,sa réalité est démentie ; après,sa nature même est niée.Qui doit témoigner ? Comment témoigner ? Que fait-on du témoignage? J'étais là-bas,quand le Rwanda bascula ouvertement dans une dérive raciste en octobre 1990,sous le prétexte de l'attaque du front patriotique rwandais,le FPR ;une organisation politicomilitaire,composée principalement de fils d'exilés tutsi ayant fini les premiers massacres de 1959 et les pogrroms qui suivirent .Ainsi,nous qui possédions une carte d'identité estampillée ,nous sommes devenus à partir d'octobre 1990, dans les propos de ceux qui préparaient l'innommable,les complices (ibyiso).les ennemis de l’intérieur.Le pouvoir totalitaire infligea à ces soi-disant complices toutes sortes d’humiliations ,d'intimidation au travail .....Les emprisonnements arbitraires et les assassinats devinrent de plus en plus fréquents.Les Tutsi,animalisés,furent appelés .Ils devinrent des cibles tandis que se répandais l'idée,constituant une accusation qu'ils possédaient tous du nourrisson au vieillard,un plan pour exterminer les HUTU ;

0 commentaire