"Réélection" sans surprise de Kim Jong-Un à la tête de la Corée du Nord

Try Our New Player
euronews (en français)
2.1K
75 views
  • About
  • Export
  • Add to
Seul candidat en lice du seul parti autorisé, le petit-fils du fondateur du régime de Pyongyang a en réalité hérité du pouvoir à la mort de son père, Kim Jong-Il. Pas un seul parlementaire n’a osé se prononcer contre sa nomination, quelques mois à peine après l’exécution du numéro deux du parti. L’oncle de Kim Jong-Un, qui était également son mentor, était accusé de préparer un coup d‘État. Depuis, le jeune autocrate a décidé d’exécuter ou d’envoyer dans des camps 1 200 personnes soupçonnées d’avoir participé à ce présumé complot.

0 comments