L'Union patriotique est elle fantôme ?

GeoTrouveTout2007
6
1 032 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Marine Le Pen, France 3, le 3 avril 2007.


Extrait du discours de Bruno Mégret le 31 mars 2007 :

"C'est pourquoi nous, au MNR, nous n'avons pas d'états d'âmes. Quel que soient ceux de Marine Le Pen, nous ne nous laissons pas dérouter de la voie que nous avons choisie. Nous avons pris un engagement et nous le tenons sans états d'âme. Nous faisons la campagne de Jean-Marie Le Pen et nous allons l'intensifier dans les trois semaines qui viennent. Nous jouons le jeu de l'Union patriotique et nous entendons, quelque soient les obstacles, qu'elle se développe et se consolide dans l'avenir.

Pour les législatives nous sommes prêts pour des candidatures uniques avec le FN. Nous avons aujourd'hui investi des candidats dans la plupart des circonscriptions de France, mais nous proposons au Front national, conformément à la logique de l'Union, un partage des circonscriptions dans un rapport correspondant au poids électoral de chaque mouvement. Nous proposons donc un accord électoral prévoyant 60 candidats pour le MNR et donc 517 candidats pour le FN. Cette répartition est juste et loyale, elle ne lèse aucun des deux partis et elle créerait pour les législatives une dynamique qui peine à s'exprimer à la présidentielle.

Elle montre en tout cas que notre démarche est sans ambiguïté. Nous avons fait le choix de l'Union et ce choix nous le suivons jusqu'au bout. Car au-delà des législatives viendront les municipales et les cantonale, l'Union devra alors s'épanouir."


Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.