Majorité et opposition vent debout contre le référendum catalan

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
80 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les députés espagnols devaient rejeter massivement cette nuit le projet de référendum sur l’indépendance de la Catalogne.

Un référendum illégal selon Madrid, mis devant le fait accompli par les autorités catalanes qui ont déjà choisi une date pour sa tenue, le 9 novembre prochain.

Inconcevable pour Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol :

“En tant que président du gouvernement je suis et je resterai le président de tous. Je défends une Catalogne qui reste en Espagne parce que je ne peux pas concevoir une Espagne sans Catalogne, ni une Catalogne hors de l’Espagne et de l’Europe”.

Marta Rovira, la porte-parole de l’un des partis indépendantistes qui dirigent la Catalogne a, elle, souligné “la sensation de frustration” des Catalans.

Marta Rovira :
“C’est si facile que nous pouvons imaginer un pacte politique comme en Grande-Bretagne. C’est très simple : il faut une table, deux chaises, des papiers, un stylo, beaucoup de volonté politique et de sensibilité politique”.

Les récentes Diada, journées de la Catalogne, transformées ces dernières années en véritables journées de l’indépendance de la Catalogne, ont mobilisé des centaines de milliers de personnes à Barcelone.

0 commentaire