Tout Ce Qui Va Mal Au Quebec Partie 2/3

Media Watch
134
1 482 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Les Francs Tireurs: Tout Ce Qui Va Mal Au Quebec partie 2/3

Alain Dubuc parle de la non productivité au Québec et qu'on est entrain de se planté comme le model idéologique du PQ: La France, Joseph Facal parle de la gogauche québecoise qui fait la promotion d'une idéologie qui ferai reculer le Québec.
On voit aussi Gérald Larose se parfait model humain des problème du model québecois qui chiale encore sur la langue et fait encore sa promo de la souveraineté, un vrai raciste qui déteste les anglophones... Quel esprit reculé par le tonerre!!!

Texte des Francs Tireurs:
Richard Martineau et Patrick Lagacé font le tour de ce qui va mal au Québec : le taux élevé de suicide; le nombre effarant d’avortements (30 000 par année, une grossesse sur trois); le criant problème du décrochage scolaire, surtout chez les garçons; le traitement réservé aux autochtones; notre productivité plus basse que la moyenne en milieu de travail; notre laisser-aller environnemental; la piètre qualité de notre français.

3 commentaires

^^ yieahhh wow bien^^
Par iatiesweae il y a 5 ans
Ah non ! Et plus ça avance, pire il est ce Gérald Larose. Il faut l'entendre avec son colonialisme francophone, parler de "reprendre la marche vers les municipalités anglophones". Avec lui, on en a encore pour 200 ans d'esclandres, en effet.

Et puis il est fier de son français celui-là, surtout à L'ARÉOPORT où semble-t-il, il ne se laisse pas toucher par un douanier anglais. Au fait, j'y vais souvent à l'aéroport et je suis toujours bien servi en français.

Gérald Larose a vraiment sa place dans ce documentaire. Il représente bien ce qui va mal au Québec...
Par no_dogma il y a 6 ans
Sacré Gérald Larose. Ce type traîne sa rhétorique syndicaliste partout où il se trouve, apparemment : le camp des bons, le camp des méchants, la lutte par confrontation ("si on baisse la garde, on va se faire rentrer dedans"). Déçu, ce cher Gérald, que le Québec ait dû composer avec le "carcan bilingue canadien", déçu qu'on ait été contraint d'adoucir la Loi 101 pour permettre à nos anglophones (aussi Québécois que lui) d'avoir des droits linguistiques dans cette province.

Toujours à ameuter, gueuler, diviser ce M. Larose. Que c'est détestable.
Par no_dogma il y a 6 ans