L'arrêt buffet de Davit Kubriashvili sur Charlie Matthews

Try Our New Player
Le-Rugbynistere
595
8 098 views
  • About
  • Export
  • Add to
L'aventure européenne du Stade Français a été stoppée vendredi dernier par les Harlequins au Stade Jean Bouin (6-29). Une rencontre globalement dominée par les Anglais qui n'ont laissé que très peu de libertés à une équipe parisienne fortement remaniée pour l'occasion. Les titulaires d'un jour n'ont finalement eu que très peu l'occasion de briller, à l'image d'un Morne Steyn auteur de seulement deux pénalités dans la partie. Certains de ses coéquipiers ont cependant montré de belles choses comme Jonathan Danty, très présents en défense (11 plaquages). Sur le peu de ballons dont il a disposé, il s'est aussi défait de trois défenseurs. On retiendra surtout la grosse prestation du jeune Clément Daguin. À 21 ans, le demi de mêlée a bien compris qu'il fallait saisir sa chance. Il a montré une très grosse activité ballon en main avec 70 mètres parcourus pour deux franchissements. Avec 12 plaquages au compteur, il a presque autant plaqué que la troisième ligne composée de Missoup (13) et Garrault (12).

Il faut dire que les Anglais ont multiplié les courses (498 mètres parcourus contre 292 pour Paris). Si certaines d'entre elles sont allées à dame, notamment à la 45e avec l'essai de Mike Brown et à la 76e pour la réalisation du centre Tim Molenaar, d'autres ont été stoppée dans l'œuf. À l'image de cet arrêt buffet du pilier du Stade Français Davit Kubriashvili sur le deuxième ligne Charlie Matthews en première mi-temps.

0 comments