Jean-Claude Juncker dit stop à l'élargissement

euronews (en français)
1,8K
474 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A l’approche du renouvellement du Parlement européen le 25 mai prochain, la CDU a accueilli en son sein à Berlin, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, tête de liste du Parti populaire européen et candidat à la présidence de la commission européenne.
Angela Merkel lui a affiché son soutien. Juncker a promis que les eurobonds ne verraient pas le jour sous sa présidence de la commission, ce qui a ravi les conservateurs allemands.

Il a aussi évoqué un arrêt de l‘élargissement de l’Union européenne :

“Je conseille la prudence et la raison quand on parle d’expansion de l’Union européenne. J‘étais enthousiaste en 2004 quand l’UE s’est étendue vers le centre et l’est de l’Europe. Mais je crois qu’aujourd’hui, il est nécessaire de marquer un temps d’arrêt. Quelquefois nous devons prendre le temps de penser en Europe avant d’agir.”

Autre bon point pour Berlin, chantre de la discipline budgétaire en Europe, Jean-Claude Juncker s’est aussi dit opposé au fait que la France bénéficie d’un nouveau délai, “d’un nouveau passe-droit”, pour réduire son déficit public. Paris a jusqu’en 2015 pour revenir en dessous du seuil des 3 % du PIB. En 2013, la dette publique française a atteint 4,3% du PIB.

0 commentaire