Ukraine-Russie : la guerre économique

Découvrir le nouveau player
601 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une nouvelle guerre du gaz a éclaté entre Moscou et Kiev.
Le prix du gaz a pris une claque : 80% d’augmentation, car le Kremlin a annulé deux ristournes accordées ces 4 dernières années à l’Ukraine sur ses livraisons gazières.
Conséquence directe, le PDG de Gazprom réclame désormais 11,4 milliards de dollars à Kiev :

“C’est le montant de la somme que le gouvernement russe n’a pas reçu. En fait, auparavant la Russie payait pour maintenir sa flotte russe en mer noire, c‘était l’accord, une sorte d’avance.”

En 72 heures, le prix est donc passé de 268 à 485 dollars les 1.000 mètres cube de gaz, un des plus élevés en Europe.
Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a menacé de traîner Moscou devant une cour d’arbitrage :

“Ce n’est pas un prix dicté par l‘économie mais c’est politique. La Russie n’est pas parvenue à s’emparer de l’Ukraine par l’agression armée. Elle lance maintenant un plan pour s’emparer de l’Ukraine par l’agression gazière et économique”.

Le deux voisins sont en pleine crise depuis le renversement du régime pro-russe de Viktor Ianoukovitch par des manifestants pro-européens fin février. Gazprom, le géant gazier russe souvent accusé d‘être un bras armé du Kremlin, fournit environ le tiers des approvisionnements de l’Union européenne.

0 commentaire