Fusillade à Fort Hood : le tireur souffrait de dépression

85 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Nouveau choc et nouvelles douleurs sur la base militaire de Fort Hood aux Etats-Unis. Un soldat américain a abattu trois personnes et en a blessé une quinzaine d’autres ce mercredi, avant de retourner son arme contre lui. Il se nommait Ivan Lopez et était suivi pour dépression et anxiété, selon des médias américains. En novembre 2009, un psychiatre militaire avait tué 13 personnes sur cette même base.

“Toute fusillade est troublante. Évidemment, cela réveille les souvenirs douloureux de ce qui s’est passé à Fort Hood, il y a cinq ans, a déclaré le président américain mercredi soir. Nous ne savons pas encore ce qui s’est passé ce soir, mais il est évident que le sentiment de sécurité a été brisé une fois de plus. Et nous allons devoir trouver exactement ce qui s’est passé”.

La fusillade a eu lieu vers 16h, heure locale, soit vers 22h, heure de Bruxelles.

Le tireur avait servi en Irak pendant quatre mois en 2011 d’après le commandant de la base. Il faisait l’objet d’examens pour stress post-traumatique. Il était arrivé à Fort Hood en février.

Cette fusillade est la troisième en six mois sur une base militaire américaine.

Avec AFP et Reuters

0 commentaire