Crimée : L'OTAN suspend toute coopération avec la Russie

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
276 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Réunie ce mardi 2 avril à Bruxelles, l’Alliance Atlantique entend rassurer ses membres de l’Est européen qui se sentiraient menacés par le déploiement militaire aux frontières de l’Ukraine. Si l’objectif est de conduire à une désescalade des tensions par voie diplomatique, l’OTAN mise sur les démonstrations de force. Les États-Unis envisagent d’envoyer un navire en mer Noire.

“L’agression de l’Ukraine par la Russie est la plus grave menace contre la sécurité européenne qu’ait connue cette génération. Cela défie notre vision de l’Europe en tant qu’Union libre et en paix”, estime Anders Fogh Rasmussen, secrétaire général de l’OTAN.

Les Américains envisagent également de donner plus d’ampleur aux manœuvres militaires prévues cet été en Europe.

“Ensemble, nous avons rejeté toute notion de légalité dans les efforts de la Russie à annexer la Crimée”, lance le chef de la diplomatie américaine John Kerry. “Nous avons tous déjoué les tactiques d’intimidations, en particulier le déploiement d’un contingent sans précédent aux frontières de l’Ukraine.”

Washington reproche au président russe, Vladimir Poutine, de ne pas avoir procédé au retrait partiel des troupes qu’il avait évoqué lundi par téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel. Les contacts entre Alliés et Russes se poursuivent malgré tout entre ambassadeurs afin de maintenir un semblant de dialogue sur fond de crise ukrainienne.

0 commentaire