France : une vague bleue annoncée aux municipales

Découvrir le nouveau player
803 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La gauche garde l’espoir de limiter les dégâts au second tour des élections municipales dimanche, mais le désaveu infligé à la majorité devrait tourner à l’avantage de la droite et du Front national, en position de conquérir une dizaine de villes.

A Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate de l’opposition, arrivée en tête au premier tour, a peu de chance de l’emporter face à la socialiste Anne Hidalgo.
Pour ce premier test électoral depuis l‘élection du président Hollande, entre 120 et 160 villes pourraient basculer à droite. “S’il y a un très fort recul de la gauche, si la gauche perd en plus les villes emblématiques dont on parle, Toulouse, Strasbourg, si une surprise se produit à Paris même si elle semble très peu probable, Francois Hollande ne pourra pas ne pas bouger. Est-ce que ça ira jusqu’au changement de Premier ministre, personne ne peut le dire aujourd’hui” explique Frédéric Dabi de l’IFOP.

A cette défaite annoncée pour le gouvernement, les probables réponses de François Hollande : un geste fiscale aux ménages et un remaniement rapide. Le sort du Premier ministre Jean-Marc Ayrault est en question.

0 commentaire