RétroStylé n°2 || Zelda Skyward Sword (Wii | Final Boss)

Halryk Hynay
205
132 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
J'ai hésité à mettre cette vidéo dans la section Découverte, puis comme je donne mon avis et qu'il s'agit de la fin du jeu (SPOIL INSIDE), ça correspond plus à un RétroStylé, bien que le terme Rétro ne soit pas forcément adéquat pour le coup x)

En synthèse, ce Zelda offre une aventure plutôt linéaire et plate, avec une progression redondante masquée par une succession de petites quêtes amusantes.

Les points forts (pour moi) :
- Le gameplay en général, immersif et dynamique
- L'ambiance joyeuse et paisible
- La zone du désert, vaste et variée (mention spéciale pour les Chronolithes)
- Les Psysalis (dynamiques et dotées d'une atmosphère intéressante)
- Les PNJs attachants
- La durée de vie
- Les quêtes annexes
- Les objets / insectes à récolter pour le craft

Les points faibles :
- Fay trop envahissante et peu attachante
- La détection utilisée à outrance tout au long du jeu
- La segmentation des zones entre le ciel et la terre, ça casse l'immersion et donne l'impression d'un monde morcelé et peu cohérent
- Le ciel complètement inexploité et ennuyeux
- La simplicité des donjons et du jeu en général
- Désynchronisation fréquente de la Wiimote
- Scénario minimaliste
- Musiques en demi-teinte
- Harpe qui ne sert que pour de l'anecdotique
- Pas de cycle jour / nuit
- Boss peu inspirés et redondants
- Bestiaire indigne de la série

Je crois que je vais m'arrêter là, mais le jeu souffre clairement d'un rythme assez mou. Aucune scène mémorable nous pousse à avancer, aucun élément scénaristique se détache pour nous impliquer dans l'aventure. On avance en suivant les indications, on tue des ennemis, on résout des énigmes, on obtient des objets, on revient dans les mêmes zones à la manière d'un Metroid, sans réelle conviction.

Jusqu'à la fin, j'ai espéré un passage qui sort du lot, un moment où le jeu se lance enfin... En vain. Un bon jeu très divertissant, un Zelda avec un univers coloré, mais terne en matière de surprises. Au suivant !

9 commentaires

Comme quoi je n'ai pas été le seul à avoir bien apprécier le combat contre Ghirahim, et contre Demise (et on ajoute à ça le combat contre la statue lors du 1er donjon de la 2ème partie du jeu) qui sont juste énorme, mais qui malheureusement sont trop court et assez simple et c'est vraiment dommage car y'avait vraiment moyen de faire quelque de fou.

Sinon je t'ai déjà donner mon avis sur se jeu qui est très moyen, et je l'avais remarquer des le 2ème donjon du jeu, un jeu ennuyeux, facile, ou les donjons (comme la dit Linkorange) sont vides, linéaire, et quasiment sans ennemi et des boss tous plus moisis les uns que les autres et facile à vaincre, et je ne parlerais même pas du charisme de Link qui est juste affreux, se jeu n'a m'a procurer aucune émotion je n'ai pas ressenti se côté épique, cette liberté que l'on avait.

Se jeu n'est autre qu'une coquille vide ou Nintendo n'a pris aucune prise de risque, malheureusement et c'est fort dommage surtout venant d'une série prestigieuse comme Zelda j'espère qu'ils vont se rattraper sur le prochain Zelda en 3D.

Alors oui y'a le mode héroïque mais à mes yeux ça ne va rien changer quand on sait que je n'utilisais aucune potion, aucune fée pour finir se jeu au final pour moi le mode héroïque serra le mode facile pour moi, mais à l'occasion peut être je l'essayerais juste pour voir si je galère ou pas.

Niveau scénario même en ayant fait quelque Zelda (pas tous) je n'ai rien appris quasiment juste que Link, Zelda Vs Ganondorf = Malédiction, à part ça y'a rien qui m'a vraiment choquer ou autre, et le coup de Zelda qui tombe amoureuse de Link c'était visible à des kilomètres on le voit clairement à la fin des Zelda ça se voit clairement.

Bref se jeu Zelda est moyen très moyen par rapport aux anciens, et dont le seul bon point reste le gameplay alors je pourrais aussi poster un méga pavé sur tout les points qui font que j'ai détesté se Zelda mais pas envie car tu as aura beaucoup de lecture quand même.

En tout cas merci pour ta vidéo Halryk qui comme d'habitude est excellente
Par AizenHaddad en mars
O__O
Tu viens de battre le record du plus gros pavé que j'aie jamais reçu ! Aussi structuré et bien écrit, c'est très plaisant à lire, merci beaucoup !

J'ai tout lu en prenant bien mon temps, je te remercie aussi pour les liens, j'irai voir tout ça. Je compte bien refaire ce Zelda en mode Héroïque, mais il faut d'abord que je le "digère" en quelque sorte. Je pense que je l'apprécierai davantage avec une difficulté accrue. Pour les fées, j'ai l'habitude d'en prendre dans mes flacons, mais normalement, je ne les utilise pas x)

Je suis tout aussi enthousiaste à l'idée de parler à un autre grand fan de cette saga. Maintenant que j'ai terminé A Link Between Worlds et Skyward Sword, j'ai fait tous les épisodes, j'imagine que c'est aussi ton cas ^^

Je répondrai à tes différents points plus tard, je n'ai pas trop le temps ce soir, désolé ^^'
En tout cas, ton avis est très intéressant, et me permet de prendre du recul par rapport au mien.
Par Halryk Hynay en mars
(cette fois-ci, c'est la bonne !)

Je vais pas être exhaustif dans ces posts car 5000 caractères, c'est peu, et j'ai pas envie de spammer les commentaires de ta vidéo (et de devenir indigeste, même si je pense que je le suis déjà, en fait :-P). Si tu veux lire mon avis détaillé point par point (et si tu as du temps à perdre !), je t'invite à le faire ici : http://forum.palaiszelda.com/viewtopic.php?p=153080#p153080 . Il s'agit de mon avis à chaud peu après avoir terminé le jeu pour la première fois. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, je l'ai terminé en 100% en héroïque, et j'ai un peu + de recul, mais beaucoup de choses qui sont dites là-dedans n'ont pas beaucoup changé ;-).

Je voulais revenir sur ces cinématiques de fin. Comme toi, la cinématique d'adieu de Fay ne m'a pas + ému que ça, je ne me suis pas vraiment attaché à ce personnage quand j'ai fait le jeu. Cependant, toutes celles après, c'était du grand wooaaahh ! J'ai versé quelques larmes, surtout au moment avec Impa. Et puis, oh, cette musique de la tristesse ! Peut-être l'avais-tu deviné avant, mais moi je ne me doutais pas que la vieille c'était Impa, par conséquent, ça a été la grosse surprise, et l'émotion, of course. La cinématique post-générique (qu'on ne voit pas, merci Halryk :-P) termine très bien le jeu, également, avec Link et Zelda qui sont enfin réunis. Cette frustration qu'on a pu éprouver durant le jeu est enfin apaisée.

Je tenais également à revenir sur le mode héroïque du jeu. Je l'admets, ce Zelda est facile, et casual. Les donjons sont plus ce que c'était, ils sont complètement linéaires. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce qu'ils sont en 3D : ceux de OOT et MM étaient en 3D, très inspirés, et pas linéaires du tout pour la plupart. Dans TWW, je trouve les donjons de manière générale très moyens et dans TP, ça va un peu mieux, la maison du Yéti sortant du lot pour nous proposer un donjon à la fois pas si facile et non linéaire. Mais dans SS, quasiment tous les donjons sont ultra-linéaires. Quand je dis linéaire, c'est pas qu'on avance tout droit, c'est qu'on ne peut faire qu'une action à la fois. Une porte fermée à clé te bloque ? Pas de panique, la clé que tu cherches est dans cette salle ou dans ses environs, mais ne t'en fais pas, tu ne l'as pas oublié 3 salles derrière, en récompense à une énigme tordue. Seul le Galion des Sables, pour moi, apporte un peu de fraîcheur, car on est enfin libre de se balader dans le donjon, et cette zone de liberté s'étend peu à peu au fil de notre progression dans ce donjon. Je ne parle par de la Tour des Cieux, qui apporte une très bonne idée mais qui ne l'exploite pas entièrement, la faute à un défaut d'identité, comme tu l'as si bien souligné.

J'ai toujours distingué deux styles de gameplay dans Zelda : les énigmes, et les combats. Il y a des Zelda + axés énigmes (ALTTP, OOA, ST, notamment), et d'autres, plutôt combat (AOL, OOS, et d'autres). Ce Skyward Sword en fait partie. Les énigmes ne sont pas très corsées mais les combats, du fait d'un gameplay nouveau, sont très intéressants. Tu ne pourras pas one-shot un simple bokoblin au début du jeu, il se défendra avec son épée (les pires sont ceux du désert, avec leur épée électrifiée... quelle plaie !).

Et c'est en mode héroïque que le jeu prend tout son sens. La + belle connerie de Nintendo dans ce jeu c'est de ne pas donner accès à ce mode difficile dès le DEBUT du jeu, non, il faut d'abord que tu le finisses une fois... Ce qui est complètement débile. Personnellement, c'est en mode héroïque que j'ai pris mon pied. En mode normal, ça va, tu termines le jeu, mais en mode héroïque, tu as déjà + l'impression de jouer à un Zelda qui a de la gueule, qui a du "tempérament". Je te conseille de le faire en mode héroïque un jour quand tu auras du temps devant toi, tu verras que ta manière de jouer ne sera pas la même. Tu ne fonceras plus bêtement sur un ennemi comme un bourrin comme on t'a vu faire dans cette vidéo :-P. Aussi, fais-le sans fée, sans potion. Si tu as une barre de vie, ce n'est pas pour te la rallonger avec des artifices, ça casse un peu ton expérience de jeu en casualisant encore + ta partie ! Enfin bref, le mode héroïque, c'est le bien. Vraiment.

Bref, je vais arrêter ce giga-pavé ici par manque de place (foutue limite de caractères, Twitter-style !), en tout cas te sens pas obligé d'avoir le courage de répondre à tout ça, si tu lis ces trois commentaires je serai déjà très content ^^. A part ça, je suis un mec normal, tu sais, ça m'arrive pas si souvent de poster des pavés à près de 5h du matin, je te rassure :-D.

Quoiqu'il en soit, je serais ravi de parler + en profondeur de Zelda avec toi, t'as l'air d'être fan et connaisseur toi aussi, malheureusement, Daily c'est pas la meilleure plate-forme pour le faire ^^".

Bon allez, go la 5e vidéo de MP2 moi :-).
Par Linkorange en mars
(je sais même pas si tout ce que j'ai encore à dire tiendra dans ce seul comm' ^^")

Bon, dans mon premier post, je parlais plutôt de certains points correspondant au boss final, là je vais plutôt revenir sur ton avis par rapport au jeu et ce que tu as dit de manière un peu + générale.

Le commentaire qui m'a le + interpellé, c'est quand tu dis que le jeu est un peu comme une grosse blague. Personnellement, je n'ai pas trouvé. Tu parles au niveau scénaristique ? Au niveau du gameplay ?

Parce qu'au niveau scénaristique, je l'ai trouvé plutôt sérieux, ce Zelda. Dès le début, tu vois qu'il y a quelque chose entre Link et Zelda. Ce n'est pas comme dans les opus précédents (j'exclus TMC), ici Zelda ce n'est pas une noble princesse que tu ne connais pas mais que tu vas devoir secourir/aider (rayez la mention inutile). Zelda, c'est une jeune femme, et il y a clairement une histoire d'amour entre les deux protagonistes instaurée dès le début. Elle n'est pas potiche ni cruche, elle n'hésite pas à s'imposer et à envoyer balader Hergo. Elle n'hésite pas non plus à avoir des pauses très suggestives face à Link (peut-être pour l'émoustiller :-P) puis à le pousser dans le vide juste après. Il y a un espèce de jeu de séduction dès le début du jeu, mais Link se verra privé de sa chère et tendre peu après.

Et, tout au long de l'aventure, le jeu te fait avancer avec une frustration constante : à la fin du premier donjon, tu vois que tu as raté Zelda de peu. A la fin du second donjon, tu vois Zelda, Link s'élance, mais Impa s'interpose et les deux disparaissent de nouveau. A la fin du troisième donjon, tu es très proche d'elle, mais tu dois l'aider à s'échapper dans une autre dimension ; loin de toi. La frustration que tu as pu éprouver à chaque fin de donjon, ça représente exactement la frustration de Link à voir sa bien-aimée se faufiler entre ses doigts à chaque fois. Personnellement, ça m'a rapproché de mon personnage lorsque j'ai fait mon aventure.

Pour revenir à ce que je disais, j'ai trouvé ce Zelda plutôt sérieux au niveau scénaristique. Pas tant au niveau du scénario intime du jeu, mais au niveau global, quand tu considères la saga, sa chronologie. Quand tu y penses, il y a des révélations incroyables ! Pendant 15 Zelda avant lui, on nous bassinait avec ces trois putain de Déesses qu'on connaît désormais par coeur :-P. Et là, dès l'intro du jeu, on ne te parle pas de trois Déesses, on te parle d'UNE Déesse. Ma première réaction perso ça a été WTF ! Donc OK, il y a une Déesse en +. Elle combat qui ? Un certain "Avatar du Néant" (je préfère l'appeler Demise, son nom anglais - c'est + classe). On apprend de manière implicite lors des dernières lignes de dialogue que de la haine de ce Demise naîtra des siècles + tard Ganondorf. En outre, on apprend que toutes ces chères Zelda que nous avons côtoyées dans les opus précédents sont de lignée divine, dont la première représentante est la Zelda de cet opus. C'est pas rien, tout de même !

Après, je te l'accorde, concrètement, il ne se passe pas grand chose de +. Là où OOT, faisait fort avec plusieurs personnages marquants (personne n'oublie les 6 Sages de OOT... personne :-P), aucun personnage fort à part Zelda. Hergo, à la limite, mais c'est + un clown et ça rejoint le côté blague que tu évoques. Fay, mais elle est tellement chiante que son rôle et sa classe en pâtissent. Et... c'est tout, en fait. Allez, le voyant/la voyante (j'ai pas réussi à déterminer son sexe) pour sa tronche improbable :-D.

Toujours est-il qu'en effet, dans ce Zelda, on se contente d'avancer complètement à l'aveuglette, on ne sait pas pourquoi, mais on avance, est c'est seulement au bout de 6 donjons qu'on commence à avoir quelques morceaux de révélations. Il faudra faire une quête post-donjons en + (à la manière de la quête de la Triforce de TWW mais en moins chiant) pour commencer à avoir des révélations complètes, mais on est déjà à la fin du jeu, il ne reste qu'un donjon à faire. C'est peut-être ce que tu voulais dire quand tu disais que tu imaginais ça comme un prologue, mais que tu attendais toujours que la vraie histoire démarre !

Toujours est-il que personnellement, j'ai accordé beaucoup d'importance à l'impact de ce scénario sur le reste de la série, et non pas aux événements qui se déroulent dans le jeu en lui-même. Et je dois dire, je n'ai pas été déçu.

(...en effet, ce post n'a pas suffi à dire tout ce que je voulais dire ^^". Allez, next !)
Par Linkorange en mars
Attention, pavé en approche !

Bon, on va commencer par la fin, juste pour dire que le fait que tu n'aies pas laissé le générique de fin m'a fortement frustré, et que donc j'écris ce message avec ce dernier en fond, voilà :-P.

Ouaip, ça faisait pas mal de temps que je postais plus trop sur ta chaîne, du coup on va se rattraper, car comme tu as dû le deviner, quand il s'agit de Zelda, j'ai le pavé facile ^^.

Tout d'abord, quelques points "techniques" :

Dans cette vidéo, tu as enchaîné 3 combats de boss (oui, la horde est considérée par un boss dans ce jeu !). Le premier t'a peut-être semblé tout pourri, mais il prend tout son sens (et sa difficulté) en mode héroïque. Comme à peu près tout le jeu, d'ailleurs, mais ça, j'y reviendrai après ;-).

- La horde, en mode héroïque, devient le combat le + difficile mais également le + intéressant du jeu. En effet, chaque ennemi t'enlève 2 coeurs, et tu ne peux pas en récupérer, ta jauge de vie ne peut que descendre. Et arriver en bas encore en vie, ça relève de l'exploit. Pour ma part, la première fois que j'ai fait cette satanée horde en mode héroïque, j'avais 18 coeurs, j'avais fait le jeu presque deux fois en entier, et j'ai eu game over. C'est te dire la difficulté. Cette horde est tellement dure que je l'ai "potassée", et j'en ai écrit un guide plutôt complet que tu peux consulter à cette page : http://www.palaiszelda.com/skywardsword/guideboss.php . Si tu joues en mode normal, ce guide ne te sera d'aucune utilité, mais en mode héroïque, je peux t'assurer que tu n'auras pas de scrupules à loucher dessus ! ^^
Ah au fait, petite remarque mais ça m'a fait plaisir de te voir chantonner l'air de la flûte de ALTTP, je vois que toi aussi tu l'as reconnu au son du cor ^^. C'est un joli clin d'oeil qu'ils ont fait là, je trouve !

- Ghirahim 3 : le combat le + intéressant des 3, faut dire que le second est un copié-collé du premier à quelques trucs près (par exemple la mélodie qui sonne plutôt espagnole avec les percus). Le premier est cependant plutôt intéressant j'ai trouvé, j'ai eu 1 ou 2 game over la première fois que j'ai joué au jeu, je ne comprenais pas comment il fallait le battre ^^; Pour revenir sur Ghirahim 3 donc, il est découpé en 3 phases. Dans la première, tu te demandais s'il pouvait te toucher. En effet, il peut : si tu le bourrines sans stopper tes coups, il finira par riposter. Comme tu t'arrêtes souvent de le frapper, il ne te frappe pas. Lors de la seconde phase, il y a une technique assez peu connue : lorsque son épée te fait face, il faut la taper dans la même direction (droite ou gauche) 3 fois pour qu'elle soit éjectée de ses mains. Là, il sera vulnérable et tu pourras facilement lui caser 3-4 coups dans son "coeur", alors qu'avec ta technique du bouclier tu ne peux lui en coller que 1 ou 2 ;-).

- Demise, ou l'Avatar du Néant : l'un des meilleurs combats du jeu pour ma part ^^. Il y a deux phases, et ça m'a fait rire à quel point tu t'acharnais à lui donner des coups, en t'exposant + d'une fois à son épée ! Lors de la première phase, il existe une technique pour ne pas avoir à te servir de ton bouclier (imagine que tu n'en as pas en arrivant au boss !). Il faut enchaîner 3 coups droite-gauche-droite ou gauche-droite-gauche et là il est vulnérable à quelques coups. Sinon, la technique la + rapide et la + swag : tu le tapes jusqu'à ce qu'il riposte, coup de bouclier, bourrinage jusqu'au prochain coup de sa part, re-coup de bouclier et tu peux l'enchaîner vraiment violemment comme ça sans qu'il puisse rien te faire. A un moment, s'il subit trop de coups à l'affilée, tu peux le stun et il ne pourra plus rien faire !
Pour la seconde phase, elle est déjà moins technique, mais quand même + épique, avec ses éclairs ^^. C'est drôle que tu n'aies pas compris de suite qu'il fallait faire un éclat céleste pour l'avoir, tu t'acharnais à essayer de le taper mais en vain, ce qui t'a coûté tes trois fées (d'ailleurs c'est une hérésie d'utiliser des fées dans Zelda, tu n'as pas honte !!). La position du boss quand il "capte" l'éclair est plutôt suggestive et te pousse à faire de même. Et en effet, il est plutôt violent, deux coeurs par coup, imagine le double en mode héroïque ;-). Concernant le coup de grâce, j'avais bien aimé la petite surprise du "eh ben non, loupé !". En effet, depuis l'instauration de cette attaque dans la série 3D (depuis TWW donc), les boss finaux se terminent systématiquement avec ça, y a même plus de surprise j'ai envie de dire. Là, c'était un peu comme de l'autodérision, c'était cool :-).

(bon, la suite dans le prochain comm', là j'ai déjà plus de place :-P)
Par Linkorange en mars
Voir plus de commentaires