Advertising Console

    REM concert dédicace ASSK

    Repost
    asskforfreedom

    par asskforfreedom

    31
    1 052 vues
    0 jours pour libérer Aung San Suu Kyi. Prix Nobel de la Paix en 1991, la présidente de la Ligue Nationale pour la Démocratie en Birmanie, Aung San Suu Kyi, est à nouveau privée de liberté depuis 2003.
    Au total elle a été assignée à résidence ou emprisonnée pendant plus de douze des dix-sept dernières années.

    Alors même que les instances internationales en leur sein semblent impuissantes et divisées face à la junte qui gouverne en Birmanie, (l’ONU vient de rejeter le vote d’une résolution demandant des élections démocratiques), nous décidons de prendre au mot les promesses de la junte qui, en mai dernier a refusé de la libérer promettant de le faire « dans un an » pour que l’on n’oublie pas le combat de plus en plus difficile d’Aung San Suu Kyi .

    À la veille d’élections démocratiques dans notre pays, nous désirons reprendre sa célèbre phrase, « Usez de votre liberté pour promouvoir la nôtre ».
    Nous interpellerons les candidats, leur demandant de se prononcer sur les mesures qu’ils prendront, une fois élus, face au problème Birman, dans le contexte actuel où les rapports sont troubles entre la France et le régime Birman, avec par exemple la présence de Total dans le pays.

    Nous commençons donc un compte à rebours, le 26 février se terminant à la date promise de libération, fin mai 2007.

    L’opération s’appelle « 90 jours pour libérer Aung San Suu Kyi ».

    www.asskforfreedom.org