Turquie : après Twitter, Erdogan bloque l'accès à YouTube

euronews (en français)
2,2K
295 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une semaine après Twitter, le gouvernement turc vient de bloquer l’accès à la plateforme de vidéos YouTube. L’Autorité turque des télécommunications a reçu cet ordre après la diffusion de l’enregistrement d’une réunion confidentielle évoquant une intervention militaire en Syrie. Dans l’enregistrement visé, quatre personnes présentées comme étant de hauts responsables turcs, dont le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et le chef des services de renseignement Hakan Fidan, évoquent ouvertement le scénario d’une opération secrète susceptible de justifier ensuite une riposte militaire turque en Syrie.
Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a dénoncé un “acte ignoble, lâche, immoral” et promis à ses auteurs de les poursuivre “jusque dans leurs caves”.

Depuis plusieurs semaines, internet abonde de conversation piratées mettant en cause le pouvoir dans une vaste affaire de malversations et de corruption. Dans les rues d’Istanbul, on s’inquiète déjà du blocage possible d’autres réseaux sociaux.

“J’utilise Facebook et YouTube depuis des années”, dit cet homme, “cette interdiction est un choc. Je suis inquiet. Mais ma plus grande inquiétude, c’est de savoir ce qui va arriver si ce gouvernement remporte les élections”.

“Je me demande jusqu’où ils vont aller dans l’atteinte à nos libertés”, réagit cette autre Stambouliote, “Et après ce sera Facebook ? Quand cela va t-il s’arrêter ?”, s’inquiète t-elle.

Cette nouvelle “fuite” et le blocage de YouTube interviennent à trois jours d’un scrutin municipal qui aura valeur de teste pour Recep Tayyip Erdogan, de plus en plus critiqué pour son autoritarisme après douze ans de règne sur le pays.

0 commentaire