Ukraine : le FMI à la rescousse pour éviter la faillite du pays

87 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Entre 14 et 18 milliards de dollars : c’est donc le montant du prêt que le Fonds monétaire international a décidé d’accorder à l’Ukraine pour lui éviter la faillite, mais à la condition de prendre de sévères mesures d’austérité.

Dès jeudi matin, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a présenté devant le parlement un ensemble de mesures de réduction du train de vie de l’Etat comprenant notamment une baisse de 10% des effectifs des administrations.

Le premier ministre a prédit jeudi des réformes douloureuses pour les ukrainiens

“Le pays est au bord de la faillite économique et financière, a martelé le premier ministre ukrainien devant les parlementaires. Si ces lois ne sont pas acceptées, a-t-il prévenu, nous prévoyons un défaut de paiement et nous prévoyons une baisse de 10% du Produit intérieur brut”.

Les strictes conditions posées par le FMI à l’obtention de son aide financière comprennent l’augmentation de 50% des prix du gaz à destination des particuliers, le gel des retraites et la mise en place de mesures fortes pour lutter contre la corruption.

Le Fonds monétaire international a également insisté auprès de Kiev sur la mise en place de nouveaux programmes d’aides sociales touchant 30% de la population – les plus pauvres et les personnes âgées notamment – pour remplacer l’arrêt des subventions sur le gaz.

0 commentaire