Schwarzie reprend de la gâchette dans "Sabotage"

euronews (en français)
1,7K
138 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pour cette force d’élite de la DEA, il s’agit officiellement de prendre d’assaut le repaire d’un important cartel mais en réalité, l’opération se révèle être un véritable braquage.

Dans le film Sabotage Arnold Schwarzenegger a repris de la gâchette :
“Je ne me souviens pas d’avoir joué des rôles aussi sombre que ce personnage. Dans “la fin des temps” j’avais un personnage un peu sombre mais je crois que celui ci était de loin le plus sombre et aussi le plus complexe. Avec ses propres fautes et sa façon tordue de penser.”

Le film a été réalisé par David Ayer à qui on doit aussi ce très beau “End of Watch” qui naviguait entre les frontières de la fiction et du documentaire. Il n’avait encore jamais tourné avec Schwarzie

David Ayer : “Arnold pourrait dégommer un bébé devant une caméra et on l’aimerait toujours. Il est naturellement charismatique. Et ce charisme traverse la caméra. Mais je voulais qu’il joue un personnage dont la vie intérieure est beaucoup plus tumultueuse. Et manifestement il y est parvenu.”

De son côté l’ancien gouverneur de l‘état de Californie nie toute envie de retour vers la politique.

Arnold Schwarzenegger : “Je ne suis pas intéressé dans quelque course politique que ce soit. Je n’ai jamais voulu être un politicien de carrière. J’ai toujours été intéressé par relever les défis dont tout le monde dit que c’est impossible. En ce moment je reviens au cinéma. J’ai dit que j’allais revenir et je suis revenu. C’est ce que j’aime faire.”

Mais retour à l’histoire : après s’être emparés de 10 millions de dollars en liquide, les agents complices pensent leur secret bien gardé… jusqu’à ce que quelqu’un se mette à les assassiner les uns après les autres, froidement, méthodiquement.

Sabotage sortira en France le 7 mai.

0 commentaire