Advertising Console

    À Charleville-Mézières, Philippe Pailla victime du "national"

    Reposter
    La Semaine des Ardennes

    par La Semaine des Ardennes

    95
    248 vues
    Aux municipales à Charleville-Mézières, le maire sortant Philippe Pailla (PS) n'avait pas anticipé un "vote sanction au plan national". Il aborde le second tour en challenger de Boris Ravignon (UMP), qui a viré en tête au premier tour. Que feront les électeurs du FN, dont le candidat Guillaume Luczka est qualifié pour le second tour ?