Advertising Console

    le fil d'une journée de crise à la Redoute.

    Reposter
    NordEclair

    par NordEclair

    64
    707 vues
    Trois syndicats ont refusé de signer l’accord avec la direction. CFDT, CGT et SUD ont refusé de signer malgré l’ultimatum qui a expiré ce vendredi à 14 h. Les repreneurs ont-ils chercher à placer dans les mains du président du tribunal de commerce l’avenir de La Redoute ? C’était en tout cas « l’ultimatum » que Nathalie Balla et Éric Courteille ont annoncé à plusieurs centaines de salariés réunis devant le siège de l’entreprise, à Roubaix, dans un climat de tension très vive. Finalement, à 16h, on apprend que les négociations reprendraient ce lundi. Apparemment sur intervention du tribunal de commerce.