Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Vers la fin du secret bancaire en Europe

il y a 4 ans195 views

Derniers récalcitrants, l’Autriche et le Luxembourg ont finalement accepté jeudi à Bruxelles d’appliquer la directive de 2008 qui prévoit l‘échange automatique d’informations sur les revenus de l‘épargne des Européens non résidents.

Mieux, Luxembourg et Vienne se sont engagés à étendre cette transparence d’ici la fin de l’année aux entreprises, trusts et fondations, comme le proposait la Commission européenne.

En échange, ils ont obtenu de Bruxelles l’ouverture de négociations avec les cinq pays non-membres de l’Union que sont la Suisse, Liechtenstein, Monaco, Andorre et Saint-Marin, pour qu’ils introduisent eux aussi l‘échange automatique de données.

La directive devrait permettre une lutte plus efficace contre l‘évasion fiscale, qui représente un manque à gagner de 1.000 milliards d’euros par an pour l’Europe.

Prochaine étape : étendre l‘échange automatique d’informations aux revenus professionnels et immobiliers notamment.