France : Sarkozy s'indigne et créée la polémique

2 100 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Nicolas Sarkozy contre-attaque et prend la parole pour la première fois au sujet des écoutes téléphoniques dont il a été l’objet et qui lui ont valu une information judiciaire pour trafic d’influence.

Dans une tribune parue aujourd’hui dans le Figaro, l’ancien président français fait allusion à la Stasi au sujet de ces écoutes… Des propos qui, bien-sûr, suscitent la polémique :

Harlem Désir, Numéro Un du PS :
“Je suis indigné de voir l’ancien President de la République comparer, oser comparer notre pays, son pays, à l’ancienne Allemagne de l’est de l‘époque du ‘rideau de fer.”

Les extraits d‘écoutes, publiés par Mediapart, ont révélé des propos tenus entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog de nature à renforcer les soupçons de trafic d’influence.

C’est dans le cadre d’un présumé financement par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007 que l’ex-président a été mis sur écoute.

0 commentaire