La Crimée : une mosaïque ethnique

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
192 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Avec son accès privilégié à la Mer Noire, la Crimée a toujours été une terre de passage qui se trouve, à nouveau, au coeur d’une lutte géopolitique régionale.

Le référendum a fait l’effet d’un raz de marée sur les rives d’Evpatoria, à quelques dizaines de kilomètres de Simféropol.

Une ville à l’image de la mosaïque ethnique qui compose la Crimée.

Ses habitants sont majoritairement d’origine russe, mais on croise aussi de nombreux Ukrainiens de souche et des Tatars. Alors ici, les avis sont partagés quant au rattachement à la Russie.

Pour les Tatars de Crimée, revenir dans le giron de Moscou est synonyme de retour à l’URSS : une période qui leur a laissé de mauvais souvenirs. Ils se souviennent de la déportation des Tatars sous Staline, leur exil vers l’Asie centrale. Les Tatars n’ont pu revenir en Ukraine que sous l‘ère Gorbatchev. Ils souhaitent donc que la Crimée reste ukrainienne.

0 commentaire