Advertising Console

    Polémique sans précédent contre Wilders aux Pays-Bas

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,2K
    572 vues
    Le député anti-islam a une nouvelle fois choqué après avoir promis à ses partisans qu’il ferait en sorte qu’il y ait “moins de Marocains” dans le pays.

    Geert Wilders s’exprimait lors d’une réunion après des élections municipales partielles qui ont vu son parti extrémiste de la Liberté progressé.

    Mercredi soir, il avait harangué ses partisans, leur demandant s’ils voulaient “plus ou moins de Marocains dans votre ville et aux Pays-Bas”. “Moins! Moins !”, ont scandé les partisans, ce à quoi Geert Wilders a répondu : “nous allons nous en charger”.

    Des centaines de plaintes ont été déposées contre lui et un de ses députés a quitté son parti estimant qu’il était “sur une pente glissante”.

    Le plus grand groupement de Marocains des Pays-Bas va lui aussi porter plainte.

    Cette femme ironise en affirmant qu’il “aurait mieux valu que Wilders gagne la municipale de la Haye pour voir comment il aurait agi pour atteindre son but”.

    Une page Facebook intitulée “Je porte plainte contre Wilders” avait accumulé plus de 48.000 mentions “J’aime” jeudi soir et une autre campagne a été lancée sur Twitter pour rappeler que nombre de musulmans montrés du doigt par Wilders ont la nationalité néerlandaise et un passeport en bonne et due forme.

    Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte affirme pour sa part que le leader du PVV a “encore été trop loin”.