Advertising Console

    Visas pour les Russes: ça ne fait pas les affaires dans l'est de l'Ukraine

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,3K
    292 vues
    Les autorités ukrainiennes vont-elles vraiment introduire des visas pour les Russes ? A Kiev, on l’a annoncé ce mercredi avant de temporiser ce jeudi. Et pour cause : cela risque de jeter de l’huile sur le feu, notamment dans les régions russophones de l’est du pays. Et puis cela va surtout compliquer la vie de nombreux habitants qui franchissent la frontière soit pour des raisons familiales, soit pour des raisons professionnelles.

    En tout cas, le rattachement de la Crimée à la Russie a redéfini les frontières, et donc la question des passeports.

    “Depuis mardi, explique Serguei Narychkine, président de la Douma (chambre basse du parlement), tous les Ukrainiens vivant sur le territoire de Crimée ou à Sébastopol sont considérés comme des citoyens russes. La frontière entre la Crimée et l’Ukraine est devenue la frontière de la fédération de Russie”.

    Instaurer des visas entre l’Ukraine et la Russie : dans la ville orientale de Khakhiv, on voit cela d’un mauvais œil.

    “Moi je suis contre, dit un habitant. Beaucoup de gens de ma famille habitent en Russie. Pour moi, ça n’a pas de sens. Je pense que beaucoup de gens qui vivent en Ukraine ont des proches en Russie”.

    “Jusque-là, nos deux pays étaient en bon terme, ajoute un autre habitant. Mais maintenant, on a l’impression que c’en est fini de ces relations fraternelles”.

    Les villes de l’est ukrainien ont été ces derniers jours le théâtre de manifestations pro-russes. Mais les tensions sont un peu retombées. De nombreux habitants disent aspirer “à la paix et à la stabilité, pas à la guerre”.