Advertising Console

    Jésus revient... à Hollywood

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,1K
    77 vues
    De la Genèse à la Révélation, les événements les plus importants de “La Bible” se retrouvent sur grand écran.
    “Son of God” est une énième adaptation cinématographique des textes considérés comme sacrés par le judaïsme et le christianisme.

    Le film a été réalisé par Christopher Spencer. C’est l’adaptation d’une série télévisée qui comme le film a été produite par Roma Downey et Mark Burnett. Lesquels sont aussi producteurs de l‘émission de téléréalité “Survivor”.

    Mark Burnett : “Cela a été un grand travail et cela nous a pris beaucoup de temps, beaucoup d‘écoute aussi pour prendre en compte tous les points de vue et pour, sans gommer la dynamique dramatique de l’histoire, respecter les différentes sensibilités. Parce qu’il y a beaucoup d’interprétations différentes entre les fois catholique, protestante et juive. Donc je pense qu’on a fait ce qui fallait sans pour antant rendre l’histoire moins dramatique”.

    Et rien qu’au Etats Unis ça fonctionne bien avec 50 millions de recettes en trois semaines d’exploitation. Dans le rôle de Jésus : Diogo Morgado lequel finalement encourage la “vision” de la bible plutôt qu’une lecture : “Les jeunes générations ont l’opportunité de connaître Jésus sans avoir à lire le livre ou quoi que ce soit d’autre. Si on demande à un gamin s’il veut lire la bible ou voir la bible il va définitivement vouloir la voir.”

    Et ça Hollywood l’a bien compris. Surfant sur la vague du déluge, Darren Aronofsky a réalisé “Noé”. Avec dans le rôle du patriarche Russel Crowe, entouré par Jennifer Connelly, Emma Watson et Anthony Hopkins.

    Un film d’ores et déjà interdit dans trois pays arabes, le Qatar, Bahreïn et les Emirats Arabes Unis, qui estiment qu’il “va à l’encontre des enseignements de l’islam”, et trois autres devraient leur emboîter le pas.

    Darren Aronofsky : “Je pense que les plus vieilles histoires au monde sont des classiques et qu’elles nous concernent tous. Cela parle d’eau, d’inondations, c’est quelque chose qui est profondément en nous. Peu importe d’où nous sommes et qu’elle est notre religion, Noé appartient à tout le monde.”

    La première européenne de Noé a eu lieu à Berlin en présence d’Emma Watson :
    “D’un côté on a un film d’action mais de l’autre on a aussi ce drame familial intime. C’est aussi une sorte de road movie, on a un peu de tout en fait. C’est vraiment très bien fait et réellement original.”

    A noter que Paramount a fait ajouter un message d’avertissement à tout le matériel publicitaire du film. Une décision prise dans le but “d’aider le public à comprendre que le film est une interprétation d’un thème biblique majeur et non une adaptation scrupuleuse de la Bible”.
    Il ne nous reste plus qu‘à attendre décembre prochain pour découvrir la vision de l’exode par Ridley Scott avec Christian Bale.