La Crimée exulte dans l'attente de son nouveau statut au sein de la Russie

euronews (en français)
1,8K
295 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L’euphorie dans les rues de Sébastopol à l‘écoute du discours de Vladimir Poutine… La foule célèbre le retour de leur ville et de la Crimée dans le giron de la Fédération de Russie, 60 ans après que Kroutchev a cédé la péninsule à l’Ukraine.

“Nous sommes fiers d’avoir un président comme Vladimir Poutine, intelligent, gentil, responsable et nous sommes heureux que la Crimée fasse partie de la Russie”.

“C’est avec plaisir et honneur que nous accueillons ce retour en Russie. Le jour le plus heureux de ma vie, ce sera quand je recevrai un passeport russe.”

La joie était identique à Simféropol.

Mais tout le monde n’est pourtant pas ce cet avis en Crimée, même si 96 % des votants du référendum ont souhaité ce rattachement.
Au Centre des Arts, les jeunes étudiants voient d’un mauvais oeil cette reconquête, cette tentative de revenir aux frontières de l’URSS :

“De ce que j’ai pu entendre du discours de Poutine aujourd’hui, je comprends qu’il ne va pas s’arrêter à la Crimée, il ne va pas s’arrêter à l’Ukraine, tout cela me semble très triste.”

“Cet appel à restaurer le territoire de l’ancienne Union soviétique, pour moi c’est un retour vers le passé. Je comprends que les personnes de la vieille génération répondent à cet appel, mais nous sommes ceux qui devront construire l’avenir.”

Signe qu’une page se tourne très rapidement à Simféropol, aussitôt le rattachement légitimé par la Russie, les autorités de Crimée ont fait démonter l’inscription en ukrainien “Parlement de la République autonome de Crimée”, dans l’attente de savoir quel statut Moscou allait lui offrir.

0 commentaire