Advertising Console

    Hans Zimmer_Eptesicus

    poppu974

    par poppu974

    63
    27 218 vues
    Hans Zimmer réalise les BO en 1997 du premier film des studios DreamWorks Le Pacificateur de Mimi Leder et Pour le pire et pour le meilleur de James L. Brooks. Grâce à son studio Media Ventures, Zimmer permet à ses collaborateurs de composer pour de grosses productions. Il laisse sa place à Jeff Rona pour Lame de fond de Ridley Scott mais surtout il lance John Powell, fraîchement débarqué d'Angleterre à Media Ventures, sur le blockbuster de John Woo Volte-face. En 1998 il s'attaque à l'une de ses pièces maîtresses, La Ligne rouge, de Terrence Malick, film pour lequel il compose pas moins de six heures de musiques et reconnu par beaucoup comme le chef-d'œuvre du compositeur allemand. Il met en musique également le dessin-animé au sujet bouillant de DreamWorks, Le Prince d'Égypte, cette même année. Tous les films d'animation du studio seront ensuite confiés à Zimmer ou a son équipe, notamment Harry Gregson-Williams, John Powell ou encore Rupert Gregson-Williams.

    A la fin des années 1990 et au début des années 2000 la Media Ventures Team se renouvelle autour de Zimmer. Nick Glennie-Smith, Harry Gregson-Williams, Mark Mancina, Jeff Rona ou Justin Caine Burnett prennent leurs distances avec le studio, veulent s'émanciper de Zimmer. Arrivent dans la nouvelle génération Klaus Badelt, Ramin Djawadi, Steve Jablonsky (via Harry Gregson-Williams), Heitor Pereira, James Michael Dooley, Trevor Morris, Henning Lohner, Clay Duncan, Lorne Balfe, James S. Levine, Blake Neely ou encore Mel Wesson. Zimmer connait son plus gros succès commercial avec le film Gladiator de Ridley Scott où il s'associe la chanteuse australienne du groupe Dead Can Dance Lisa Gerrard ainsi que Klaus Badelt. La bande originale du film est un des plus gros succès du genre. La même équipe s'occupe en cette année 2000 de Mission : Impossible 2 de John Woo dans l'urgence.