"On ne peut pas être pour la liberté des capitaux et contre la liberté de circulation des personnes"

Découvrir le nouveau player
28 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Thierry Repentin regrette le résultat du référendum suisse et rappelle que "la question était posée d'une telle façon que personne ne doit être étonnée. Nous demandons que la Suisse respecte ses engagements internationaux, on ne peut pas remettre en cause la liberté de circulation des personnes."

0 commentaire