Advertising Console

    Paris-Nice 2014 Etape 8 - La victoire de Vichot en photos

    Repost
    Cyclism'Actu TV

    par Cyclism'Actu TV

    516
    751 vues
    Courte étape de clôture sur ce Paris-Nice 2014 avec au programme 128 kms autour de Nice. Un format court mais dynamique avec pas moins de 5 ascensions tout le long du parcours : la Côte de Durans (3.9km à 4,3%), la Côte de Chateauneuf (5,4 km à 4,4%), le Col de Calaïson (6,3 km à 4,4%) la Côte de Peille (6,6 km à 6,8%) et enfin le fameux Col d'Eze (4,3 km à 6,7%) à 15 kms de l'arrivée. Cela laissait présager une bataille pour l'étape entre une échappée qui n'est toujours pas aller au bout sur cet édition de la Course au Soleil et un peloton de favoris qui voudront piocher les dernières bonifications en jeu.



    17 hommes à l'avant
    La première échappée ne part qu'au bout de 25 kms. En cause? Un sprint intermédiaire situé au kilomètre 19 : Degenkolb passe en tête, histoire de conforter son maillot vert. Stybar en profite pour prendre 1" de bonif. Un peu avant la première difficulté du jour, 17 coureurs se détachent du peloton. On y retrouve notamment Van Avermaet (BMC), Pineau (IAM), Coppel (COF), ou encore Marcato (CAN). Aucun danger en tout cas pour le maillot jaune du Colombien Carlos Betancur. Ils disposent de 1'05" à 76 kms du but. A l'arrière, on dénombre de nombreux abandons. Boonen, Farrar, Phinney, ... des dizaines de coureurs jettent l'éponge.



    Regroupement à 37 km de l'arrivée
    Les 17 coureurs ne parviennent pas à creuser l'écart, puisque Rui Costa, Rojas ou encore Stybar visent l'étape et les bonifications. Au milieu de la pagaille, Yuri Trofimov (Team Katusha) parvient à faire le trou. Il dispose de 35" à 26 kms de l'arrivée sur le peloton maillot jaune emmené par la Movistar. Il est avalé sur les premières pentes du Col d'Eze et c'est Mickael Cherel qui imprime le rythme du groupe. A 17 kms de l'arrivée, David Lopez Garcia attaque, il est poursuivit par Denifl et Frank Schleck entre autres, alors que Betancur laisse faire. Derrière Stybar coince tout comme Rojas ! Frank Schleck retente sa chance avec Simon Spilak : ils disposent de 10" à 12,5 kms puis de 18" à 7,5 kms de la promenade des Anglais, alors que Rojas reprend sa place dans le groupe maillot jaune, ce qui n'est pas le cas de Stybar.



    Arthur Vichot s'impose, Betancur triomphe
    Le duo de tête conserve leur dans la descente. A 2 kms de la ligne, ils ont encore 10" d'avance, 5" sous la flamme rouge. Ils sont presque repris mais le peloton s'observe. Frank Schleck en profite pour continuer son effort, alors que Gallopin et Rui Costa sont notamment impliqué dans une chute, à 500 mètres de l'arrivée. Le champion de France Arthur Vichot revient sur Schleck et devance de justesse Rojas et Gauthier sur la ligne. Betancur gagne la première course World Tour d'une semaine de sa jeune carrière, alors qu'Arthur Vichot termine 3ème grace au jeu des bonifications.