Advertising Console

    Crise du politique, défiance populaire, violence populiste - Séminaire RDJ

    Reposter
    Revue La Règle du jeu

    par Revue La Règle du jeu

    168
    379 vues
    Crise du politique, défiance populaire, violence populiste
    Le dimanche 16 mars à 11h

    Une conversation avec la sociologue Dominique Schnapper à l’occasion de la parution de "L’Esprit démocratique des lois "(Gallimard).

    Un débat animé par Alexis Lacroix.

    On les avait cru épuisés. Esseulés. Laminés. Piégés entre les deux mâchoires adverses du mainstream, c’est-à-dire des courants dominants de l’antirépublicanisme français contemporain – révolution sociale et révolution conservatrice.
    Raté ! Les Républicains vont bien, et ils sont de retour. Décidés à ne pas s’en laisser conter.Décidés, surtout, à s’émanciper de deux intimidations adverses : celle des réacs et de leurs frayeurs passéistes ; celle des mouvementistes et autres néoprogressistes en service commandé.
    Pour preuve de la vitalité du républicanisme libéral, l’ouvrage de la sociologue Dominique Schnapper : L’Esprit démocratique des lois (Gallimard).
    Membre honoraire du Conseil constitutionnel et présidente du Musée d’Art et d’histoire du judaïsme, Dominique Schnapper signe le livre à mettre entre les mains de tous ceux, édiles, militants associatifs et simples citoyens, qui veulent comprendre la maladie de langueur de notre démocratie, secouée par une série d’affaires et par une défiance record.
    Prolongeant des recherches antérieures – notamment La démocratie providentielle et La Communauté des citoyens –, L’Esprit démocratique des lois est un livre fondamental, nécessaire.
    Rédigées d’une plume alerte, ses 350 pages soulèvent une interrogation très actuelle : la démocratie est-elle devenue, à elle-même, son plus redoutable adversaire ? La prédiction du dissident polonais Leszek Kolakowski, qui parlait de «self-enemy of open society», est-elle en train de se réaliser ? La société ouverte est-elle, autrement dit, le pire ennemi de la société ouverte ?
    A l’heure de l’individualisme sans phrase et du péril de l’extrême-droite, cette sociologue engagée nous expliquera comment et à quelles conditions il est encore possible de « sauver du commun ».
    C’est-à-dire de redonner un avenir à notre res publica.

    Alexis Lacroix


    ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE
    Les séminaires de La Règle du jeu
    Tous les dimanches à 11h, au cinéma Saint-Germain
    22 rue Guillaume ApollinaireParis 6ème.
    Métro : Saint-Germain-des-Prés
    Renseignements ou inscription à la newsletter : redaction@laregledujeu.orgAvec le soutien de Pierre Bergé et de la Fondation André Lévy