Manifestations à Moscou à la veille du référendum en Crimée

Découvrir le nouveau player
398 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
“Bas les pattes de l’Ukraine!”, voici ce que scandaient dans les rues de Moscou des dizaines de milliers de manifestants, selon l’AFP.
Ils s’opposent à la réunification de la péninsule ukrainienne de Crimée et de la Russie.

Pour certains d’entre eux, ce rattachement, soumis ce dimanche à un référendum, est imposé par Moscou… Et ses baïonnettes. La Crimée a été investie fin février par des milliers de militaires, sans insigne, mais vraisemblablement russes.

“Mon devoir est de soutenir les ukrainiens dans leur désir de vivre indépendamment de la dictature du grand frère”, estime une enseignante moscovite.

“Ici c’est le rassemblement de ceux qui veulent la paix entre l’Ukraine et la Russie, explique un homme, brandissant le drapeau ukrainien. J’en fais partie.”

Au même moment se tenait une autre manifestation, plus favorable, celle-ci, à Vladimir Poutine. Environ 15 000 personnes, selon la police, se sont données rendez-vous près de la Place de la Révolution et du Kremlin.

“Il n’y aura pas de Maïdan à Moscou” ont clamé certains des orateurs, en référence à la Place de l’Indépendance de Kiev, où trois mois de manifestations ont conduit à la chute du président en exercice Victor Ianoukovitch.

0 commentaire