Advertising Console

    Marseille : L’URIOPSS invite les candidats à « oser le social ».

    Reposter
    infos-marseille

    par infos-marseille

    19
    23 vues
    La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico-social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère majeurs de cohésion sociale :
    - l’accessibilité à la cité, au logement, à l’emploi, aux services publics des personnes les plus fragiles de la société.
    - La prévention à la santé et l’accès aux soins des personnes en difficulté sociale
    - La lutte contre la précarité et l’isolement des personnes et la réaffirmation de la nécessité d’une politique de prévention.
    - Le soutien à la vie associative, en tant qu’acteurs majeurs de l’économie sociale et solidaire.
    « On a volontairement limité les questions à quatre points principaux, explique Charles Baratier, le président de l’Uriopss-Paca-Corse. Evidemment qu’on attend des réponses pour après le 31 mars. Je ne sais pas si les politiques vont « oser le social »’ mais nous nous sommes rendus compte que notre interpellation a eu un écho et que nos questions sont dans leurs préoccupations principales. Nous avons pu constater que les maires dans leur majorité sont conscient de la dégradation d’un certain nombre de choses et notamment de l’accroissement du taux de pauvreté avec les conséquences que cela peut avoir sur la cohésion sociale ».
    Mercredi 12 mars au cours d’une conférence de presse, l’Uriopss a présenté deux vidéos:
    La première reprend, à partir de témoignages de terrain, le questionnement soumis aux candidats et la seconde contenant les réponses de la plupart des candidats à la Mairie de Marseille ou de leur représentants.
    Plusieurs d’entre eux étaient d’ailleurs présents à la conférence de presse :
    - Patrick Padovani pour la liste de Jean Claude Gaudin (UMP-UDI)
    - Christophe Madrolle pour la liste de Patrick Mennucci (PS-EELV)
    - Jean Marc Coppola tête de liste Front de Gauche.
    L’ensemble des témoignages est consultable sur le site de l’Uriopss :
    www.uriopss-pacac.asso.fr

    ©Infos-Marseille.fr