Grand écran : Le débat : « Les Francs-maçons et le pouvoir… entre fantasme et réalité »

Découvrir le nouveau player
LCP

par LCP

1,7K
19 445 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists

« Les Francs-maçons et le pouvoir… entre fantasme et réalité »



Invités :



  • Daniel KELLER, grand maître du Grand Orient de France
  • François KOCH, journaliste à l’Express, spécialiste de la franc-maçonnerie
  • Serge MOATI, journaliste
  • 2 commentaires

    Ils se plaignent qu'on les déteste, mais faudrait pas perdre de vue qu'on leur a rien demandé. Leurs idées qu'ils les gardent ! Les seules réformes sociétales que j'accepte se sont celles qui sont soumises au peuple Français par voie référendaire. Les FM sont tout, sauf des démocrates, leurs abjections ils les font passer en force et en réprimant les contestataires.
    Par Hermann de Périgord en août
    ils parlent du grand architecte sans le nommé,c est satan !je vous rappelle quelques mots du plus éminents et des plus respectés des Francs Maçons Albert Pike. Selon Albert Pike :

    » Si Lucifer n’était pas dieu, est-ce qu’Adonaï, le dieu des chrétiens, dont les actes prouvent la perfidie, la haine des hommes, la barbarie et la répulsion pour la science, est-ce qu’Adonaï et ses prêtres le calomnieraient ? Oui, Lucifer est dieu et l’infortuné Adonaï est aussi dieu. Les intelligents disciples de Zoroastre, aussi bien qu’après eux les gnostiques, les manichéens, les Templiers, ont admis comme seule logique conception métaphysique, le système des deux principes divins qui se combattent éternellement ; l’on ne peut croire que l’un est inférieur à l’autre en puissance. Donc la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer l’égal d’Adonaï. « :
    Par Philippe Goy l'année dernière