Advertising Console

    A Kuala Lumpur, les familles des proches du MH 370 dans l'attente

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,1K
    1 760 vues
    A l’annonce de la nouvelle de la disparition de l’avion, plusieurs dizaines de personnes et de proches ont accouru à l’aéroport de Kuala Lumpur pour tenter d’obtenir des informations. Mais en face, la compagnie Malaisia Airlines se refuse à tout commentaire provoquant la colère des familles. A Pékin, c’est aussi l’angoisse pour les familles. 153 chinois se trouvaient à bord de cet avion.“Ils ne nous ont donné aucune information jusqu‘à présent”, s’est plaint un homme précisant que sa nièce et son mari était à bord, pour aller passer une semaine de vacances en Chine.
    Le Premier ministre malaisien s’est rendu sur place pour faire le point sur la situation. Pour l’heure, les circonstances de cette disparition restent très troublantes. En effet, l’avion a cessé d‘émettre son signal radio après deux heures de vol alors qu’il se situait près de l‘île vietnamienne de Tho Chu.

    Les recherches se poursuivent

    Plusieurs pays sont impliqués dans les recherches. La Malaisie a envoyé un avion, deux hélicoptères et quatre navires. En outre, le Vietnam, la Chine et les Philippines ont envoyé des navires de patrouille pour localiser une éventuelle épave de l’appareil.
    De son côté, la France a proposé l’aide du Bureau Enquête Accident (BEA). Ce dernier avait enquêté sur la disparition du vol, Airbus Rio-Paris, dans l’océan Atlantique en 2009.