Des femmes d'exception luttent pour l'égalité des sexes

euronews (en français)
2,1K
565 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A l‘échelle de la planète, les inégalités hommes-femmes sont encore largement répandues. Des fillettes sont vendues comme épouse, n’ont pas accès à l‘éducation ou sont agressées verbalement, physiquement ou sexuellement. Mais certaines parviennent à conjurer le sort. Elles se frayent un parcours exemplaire pour toutes celles qui luttent pour leurs droits.

Angélique Kidjo, militante de l‘éducation des filles en Afrique

Lauréate d’un Grammy award, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo met sa notoriété au profit de la cause des femmes en Afrique. Elle a notamment créé une fondation Batonga qui mène des actions au Bénin, Cameroun et Mali pour donner aux filles l’accès à l‘éducation, mais elle est aussi ambassadrice itinérante de l’Unicef. Nous l’avons rencontrée aux Etats-Unis alors qu’elle répétait les morceaux de son nouvel album baptisé “Eve” dédié à sa mère et aux femmes africaines, à leur beauté et à leur résilience, nous a-t-elle confié.

Somaliland : les leçons de vie d’Edna Adan Ismail

Elle a été la première femme à conduire une voiture au Somaliland – une enclave de Somalie -, mais aussi l’une des premières à y devenir ministre. Edna Adan Ismail, récemment classée parmi les 100 femmes les plus influentes d’Afrique, a fondé en 2002, une maternité à but non lucratif dans la capitale du Somaliland. Son objectif : apporter son aide à la population du Somaliland et oeuvrer pour les droits des femmes, lutter contre les mutilations génitales et faire reculer la mortalité infantile. Dans cette région, un enfant sur huit meurt lors de sa naissance et chaque année, 4000 femmes décèdent en accouchant.

Aux Bahamas, une femme plonge avec les requins

L’Italienne Cristina Zenato évolue dans un monde d’hommes. Son métier : plonger avec les requins. Elle est d’ailleurs l’une des meilleures au monde dans cette discipline qu’elle enseigne aujourd’hui aux Bahamas. La jeune femme travaille par ailleurs pour l’Association des explorateurs sous-marins UNEXSO.
Au cours de ses séances de plongée, c’est une grande complicité qui s’installe entre l’instructrice et les prédateurs. En leur frottant le corps et en appuyant sur certains points sensibles, elle parvient à les rendre immobile comme s’ils s’endormaient avant qu’ils ne repartent comme si de rien n‘était. Au-delà du spectaculaire, Cristina Zenato veut par son activité, sensibiliser au respect des océans notamment aux Bahamas, véritable sanctuaire accueillant une quarantaine d’espèces de requins.

0 commentaire