Advertising Console

    Le faux « Beethoven japonais » présente ses excuses au public

    Reposter
    Le Monde.fr

    par Le Monde.fr

    7,9K
    34 106 vues

     Celui qui était considéré il y a encore peu comme l'un des derniers génies de la musique japonaise a présenté ses excuses à la presse, vendredi 7 mars. « Je suis extrêmement désolé de cet incident », a déclaré en préambule Mamoru Samuragochi. Le mois dernier, le « Beethoven japonais » a reconnu qu'il n'était pas en réalité atteint de surdité depuis l'âge de 35 ans et qu'il avait par ailleurs travaillé pendant des années avec un « nègre » de la composition, Takashi Niigaki.


     


    Images : Reuters - vendredi 7 mars 2014