Le café de Lelouch, chabada bada

1 779 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une tasse et une tasse, comme Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant sur la plage de Deauville. Il manque les appels de phare, mais je ne connais pas de tasses équipées. Un hommage respectueux au cinéma de Lelouch, qui n'est finalement pas si compliqué. Il faut tourner très vite, jusqu'à en avoir un peu le gerbi autour des acteurs ou des accessoires. Il faut filmer des gens qui sont séparés par une certaine distance qui se réduit au fur et à mesure du plan-séquence pour bien marquer que, finalement, les amoureux se rejoignent toujours. Et puis surtout, il faut mettre une musique qui se chantonne facilement pleine de chabada-bada, la la la, chabadabada... C'est Hervé à la caméra car je n'ai que deux bras. Merci l'ami

4 commentaires

Il paraît que le dernier Lelouch est visible. Qu'en pensez-vous?
Par Philippe philippe lazare il y a 7 ans
Et encore dans les films des années 60, il n'y avait pas encore de ménage à 3 au cinéma , sinon la valse des tasses aurait été autrement plus difficile , déjà que tu n'es pas foutu de filmer en dansant!
Par caldy il y a 7 ans
Oh la la la... On s'amuse bien, hein, les garçons !!! Bravo, continuez dans la même lancée... Mais ne cassez pas les tasses pendant que je ne suis pas là !
Par mellecaillou il y a 7 ans
super, très drôle...
Par bimalt il y a 7 ans