Advertising Console

    Questions sur le CM de Puteaux

    Reposter
    Christophe Grebert

    par Christophe Grebert

    50
    2 231 vues
    Grâce à l’excellente initiative d’un putéolien créatif, démocrate et pro-actif, il y aura désormais un avant et un après 28 février 2006 en matière de conseil municipal à Puteaux.
    Pour la première fois, des milliers de putéoliens ont pu assister à un conseil municipal par caméra interposée.
    Ces images nous ont permis de constater la véracité de tout ce que Christophe a pu écrire sur ce site depuis plus de trois ans à propos des conseils municipaux.
    Ces images valent tous les discours du monde et mettent en lumière l’archaïsme de l’équipe municipale actuelle sur ce sujet.

    Est-il normal que le public soit confiné dans une minuscule pièce si haut perchée d’où on ne voit rien et entend si mal ?
    Est-il normal qu’un conseil municipal soit transformé en chambre d’enregistrement alors qu’il devrait être un lieu de débats où chaque conseiller donnerait son avis ?
    Pourquoi seuls les conseillers de l’opposition interviennent-ils ?
    Pourquoi les conseillers de la majorité restent-ils muets à chaque conseil ? Est-ce parce qu’ils n’ont pas le droit de donner leur avis ? En effet, il est difficile d’imaginer qu’ils soient d’accord avec toutes les résolutions soumises à leur vote.

    Pourquoi seul le micro du maire fonctionne t’il correctement contrairement à ceux qui sont mis à la disposition des conseillers en particulier de l’opposition ?
    Quand on sait que le maire a dépensé plusieurs centaines milliers d’euros pour aménager son bureau, sa salle à manger et son cabinet ; on a du mal à croire qu’il n’est pas possible d’investir quelques milliers d’euros dans une meilleure sonorisation de la salle du conseil sauf à imaginer que c’est volontaire.

    Je voudrais également parler de ce que ces images ne montrent pas et qu’il me semble important de porter à la connaissance des putéoliens.

    Pourquoi notre maire, comme son père avant elle, s’ingénie t’elle à annoncer la date du conseil que cinq jours à l’avance ?
    Si la loi l’oblige à le faire au moins cinq jours avant, la loi n’interdit pas de le faire plus tôt.
    Dans beaucoup de villes et de communes, les dates des conseils sont connues deux à trois mois à l’avance, voire pour l’année entière. Fixer un calendrier des réunions, me semble être une question de bon sens pour chaque conseiller puisse s’organiser en conséquence et surtout une marque de respect vis à vis des conseillers qui oeuvrent bénévolement pour une très grande majorité d’entre eux.

    Pourquoi notre maire, comme son père avant elle, s’ingénie t’elle à faire poster à la Poste du Louvre à Paris les dossiers destinés aux cinq conseillers de l’opposition à minuit cinq jours avant la date du conseil alors que ces mêmes dossiers sont remis par porteur spécial aux trente-huit conseillers de la majorité ?
    L’employé municipal chargé de ce postage est-il utilisé à bon escient et est-ce une marque de respect à son égard que de lui confier une tâche aussi incongrue à une heure tout aussi incongrue ?
    N’est-il pas singulier que notre maire fasse une distinction entre les conseillers municipaux alors que chacun d’entre eux bénéficie de la même légitimité issue du suffrage des électeurs putéoliens ?

    Pourquoi notre maire, comme son père avant elle, s’ingénie t’elle à donner des informations partielles et aussi peu détaillées aux conseillers ?
    Est-ce pour éviter qu’ils ne posent des questions gênantes et que les putéoliens ne soient informés de la gabegie qui prévaut bien souvent ?
    Est-ce pour continuer à gérer seule cette ville sans que quiconque ne vienne y mettre son nez ?

    Toute la question est de savoir ce qui va se passer dans les jours à venir.
    Notre maire va t’elle enfin entrer dans le vingt unième siècle ?
    Un putéolien débrouillard a fait la preuve qu’il est possible de diffuser un conseil municipal sur le Net avec des moyens pas très onéreux. Comme cela a déjà été dit maintes fois sur ce site, de nombreuses villes diffusent sur leur site Web les séances de leurs conseils municipaux ; sauf à imaginer qu’il n’y ait que des esprits attardés dans l’entourage du maire, notre maire sait bien que cela est possible techniquement pour un coût modeste.
    Sensible au quand dira t’on, elle a fait un premier pas en autorisant cette initiative, probablement pas de gaieté de cœur. Je pense que nous pouvons unanimement l’en remercier.

    Madame le maire, osez et allez de l’avant !
    En utilisant les techniques modernes, vous permettrez aux putéoliens d’assister aux conseils municipaux sans être obligés de se déplacer à l’heure dite.
    Même si cette initiative revient à un citoyen qui n’est pas de votre bord, les putéoliens vous en sauront gré, car une idée lorsqu’elle est bonne, il faut la mettre en œuvre sans se soucier de sa paternité.
    Si en plus, cela permet aux citoyens de s’impliquer davantage dans la gestion municipale tout le monde y sera gagnant.

    Encore une fois, nous pouvons être fier de Christophe qui par sa brillante initiative fait progresser la démocratie locale.
    Initiative, brio, désintéressement, modestie, partage tels sont les mots qui me viennent à l’esprit pour saluer celui qui depuis plus de trois ans nous fait partager son amour pour Puteaux en nous donnant quotidiennement des informations sur notre cité.

    Nice Guy