R. Strauss, Im abendrot.

Découvrir le nouveau player
jolicrasseux
73
3 513 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Dernier des lieder de Strauss, composé en 1948.
Vier letzte lieder. Le dernier, Im Abendrot.
A déguster dehors, au coucher du soleil, avec un pastis de préférence. Sommet de la musique chantée...
Soprano: Julia Varady
Orchestre du Gewandhaus, Leipzig.
Direction: Kurt Masur.
Alten Oper, Frankfurt.

Nous avons traversé des joies et des peines
Ensemble, la main dans la main;
Et maintenant nous nous reposons du voyage
Dans la campagne silencieuse.

La vallée ondule autour de nous,
Le soir tombe,
Et comme en rêve, dans le ciel
S'élevent encore deux alouettes.

Viens près de moi et laissons-les s'amuser,
Le temps du sommeil arrive.
Il nous faut suivre notre route
Dans cette grande solitude.

O vaste et silencieuse paix !
Si profonde dans le crépuscule,
Voyager fut une telle fatigue !
Est-ce donc ainsi la mort ?

Poème d'Eichendorff.
Traduction jolicrasseux...

17 commentaires

Extraordinaire, favoris
Par steeve1111 il y a 6 ans
c'est tellement beau que l'émotion me submerge...
Oh temps suspends ton vol...
Par midu92 il y a 7 ans
On s'embrasse ! Des milliards de fois !
Par jolicrasseux il y a 8 ans
On s'embrasse!
Par heloise combes il y a 8 ans
Oui, oui Daniela, excusez moi ! C'était à la fois un peu de mauvais humour, et à la fois à cause d'une certaine lettre finalement très belle... quoi qu'il en soit, excusez moi Daniela, je n'ai pas voulu vous faire de peine.
Tatin ou tiramisu pour me faire pardonner?...
Par heloise combes il y a 8 ans
Voir plus de commentaires