Advertising Console

    Congo : Larmes de guerre

    Repost
    Kongo News

    par Kongo News

    170
    1 553 vues
    Qu'elles soient de honte, de tristesse ou de douleur, les larmes ne cessent de
    couler sur le visage des femmes congolaises.
    Dans l’est du Congo, au Kivu, pour démolir et terroriser on viole collectivement, en public, des femmes et même des petites filles.
    Le viol est utilisé comme arme de guerre dans l’indifférence générale par tous les groupes armés qui prennent part à ce conflit qui ravage la région des Grands Lacs depuis tant d’années.
    Rejetées par la population, ces femmes ne font plus confiance à personne.
    Excepté à un homme, celui qu’elles appellent leur Sauveur : Le docteur Denis Mukwege.
    Denis Mukwege est le directeur de l’hôpital de Panzi à Buvaku, dans le Sud-
    Kivu.
    Cela fait maintenant 14 ans que le docteur sèche les larmes de ces femmes martyrisées.
    14 ans qu’elles lui confient les pires histoires.
    Détruites psychologiquement, les victimes sont aussi physiquement anéanties.
    Les bourreaux ne s’arrêtent pas au viol, le Docteur voit fréquemment arriver dans sa clinique des femmes torturées ou mutilées.
    Dans sa clinique, plus de 40.000 femmes ont été opérées.
    Sa vocation était de mettre au monde des enfants, il est aujourd’hui devenu
    l’un des plus grands spécialistes des traitements de tortures sexuelles.
    Et parce qu’il est du côté des femmes, il est devenu lui aussi une cible.
    En automne 2012 des hommes tentent de l’assassiner.
    Il réchappe à l’attentat, fuit la RDC mais revient très vite au péril de sa vie.
    Hors de question d’abandonner toutes ces femmes, elles comptent plus que jamais sur lui, elles lui ont même proposé de se relayer jour et nuit pour assurer sa protection.
    La sécurité du docteur et le sort des femmes de la région ne semblent intéresser pas plus le gouvernement que les forces de l’ONU postées dans la région qui sont censées protéger la population.
    Larmes de guerre, c’est une chronique sur un hôpital dans la guerre, un reportage sur le combat d’un homme, sur le courage de ces femmes qui reviennent de l’enfer et dont le seul désir est de malgré tout continuer à rester debout.

    Un reportage de Jean-Sebastien Desbordes, Matthieu Martin & Nicolas Berthelot.

    ________________________________

    - Visite KONGO NEWS : + de 210 VIDEOS en français, anglais et italien sur le Congo:
    http://kongonews.canalblog.com/

    - TWITTER : https://twitter.com/kongonews - @kongonews

    _________________________________

    Pour soutenir l'Hôpital GR DE PANZI du Dr. Denis Mukwege : http://www.panzihospital.org/

    http://www.panzihospital.org/about/support-panzi-hospital

    Pour soutenir la Fondation Panzi : http://www.panzifoundation.org/

    MERCI !