O.Appert : "Gaz : la Russie est capable de prendre en otage l’Europe"

Découvrir le nouveau player
Les Echos

par Les Echos

344
89 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le président d’IFP Energies Nouvelles observe que l’impact du conflit ukrainien sur le marché de l’énergie est pour l’instant "limité". Il doute de l’hypothèse d’un embargo européen sur le gaz russe, mais souligne la capacité de nuisance de Moscou. Le président d’IFP Energies Nouvelles souligne que l’impact du conflit ukrainien sur le marché de l’énergie est pour l’instant "limité". Il doute de l’hypothèse d’un embargo européen sur le gaz russe, compte tenu de la part qu’il occupe dans les approvisionnements allemand (40%) et français (15%).

0 commentaire