Les Forçats Du Caoutchouc(3ème partie)

tichthay

par tichthay

130
4 175 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
UN DOCUMENTAIRE CHOC A VOIR
en 3 parties :
http://www.dailymotion.com/video/x1eki0_les-forcats-du-caoutchouc1erepartie
http://www.dailymotion.com/video/x1ekz7_les-forcats-du-caoutchouc2

Au Libéria, les rares automobilistes recyclent les vieux pneus dont l’Europe ne veut plus. Et pourtant, le pays produit en masse le caoutchouc naturel utilisé par les fabricants de pneu.

C’est au Libéria que se trouve la plus vaste plantation d’hévéas au monde : 400 000 hectares, qui sont la propriété de Firestone, le géant américain du pneu. A 4h30, chaque matin, les contremaîtres passent réveiller les saigneurs, ces ouvriers agricoles qui saignent les hévéas pour en recueillir le caoutchouc. A les voir travailler dans la plantation, on les croirait infatigables. Ces petites mains incisent plusieurs centaines d’hévéas chaque jour (750, beaucoup moins officiellement), avant d’en récolter la précieuse sève. Increvables, ils n’ont pas d’autre choix que de l’être. Le taux de chômage frise les 80 % au Libéria. Alors cette armée de saigneurs récolte, mange, dort et vit Firestone. Envoyé Spécial (reportage diffusé jeudi 1er mars sur France 2) a pu approcher au quotidien ces quasi-esclaves payés 2 euros 50 par jour et logés dans des baraques au cœur de la forêt. Pas d’électricité, ni d’eau courante, alors que les villas des cadres bénéficient elles de tout le confort moderne. De la pollution, en revanche : l’usine de Firestone pollue le fleuve. Un laboratoire parisien sollicité par Envoyé Spécial est là-dessus formel.

2 commentaires

Encore une preuve que l'envarisement de la France par les Africain et juste !
Par DarkPhara il y a 6 ans
On est tous collabo prisonniers et consommateurs de cette misère. L'économie de marché est un bon système, c'est l'esprit humain qui la dévie de son fonctionnement.
Par hentaiforeva il y a 7 ans