Advertising Console

    Ukraine-Crimée : Barack Obama met en garde Poutine

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,2K
    379 vues
    Le président américain qui recevait hier le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a clairement brandi la menace de sanctions diplomatiques mais aussi économiques vis-à-vis de la Russie.

    “La forte condamnation venant de toute la communauté internationale indique le degré d’erreur dans lequel se trouve la Russie qui est du “mauvais côté de
    l’histoire” en Ukraine. Nous examinerons un ensemble de mesures économiques et diplomatiques qui isoleront la Russie. Elles auront un impact négatif sur l‘économie de la Russie et son statut à travers le monde”.

    Le Pentagone a annoncé dans la foulée que les Etats-Unis avaient “suspendu tous les liens militaires” entre Washington et Moscou à la suite de l’intervention russe en Crimée.

    John Kerry est lui attendu à Kiev dans la journée après ces sanctions américaines contre Moscou.

    Le secrétaire d’Etat américain vient apporter le soutien de Washington au nouveau pouvoir ukrainien. Il y sera aussi question d’un plan pour garantir un éventuel prêt international d’un milliard de dollars dont l’Ukraine, en quasi-faillite, a cruellement et très rapidement besoin.