Ianoukovitch, figure honnie en Ukraine

euronews (en français)
2,1K
479 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Si Washington a estimé ce vendredi que Viktor Ianoukovitch n’avait plus aucune légitimité à diriger l’Ukraine, le président ukrainien déchu ne voit pas les choses de la même façon. “Je reste le chef légitime de l‘État ukrainien”, a-t-il déclaré lors de sa première apparition en public depuis sa destitution.

La conférence de presse a duré plus d’une heure et s’est déroulée dans une ambiance électrique. Viktor Ianoukovitch a notamment accusé l’Occident d’une “politique irresponsable” et d’avoir montré trop d’indulgence envers Maïdan.

Sur la place de l’Indépendance, des Ukrainiens en deuil se rassemblent encore et encore pour rendre hommage aux personnes tuées lors des affrontements. Ici, parler de Ianoukovitch relève presque du blasphème.

“Cet homme n’est personne. Il n’a nulle part où revenir. Ses seuls supporters sont les Ukrainiens des régions de l’est ou des personnes comme lui, qui emprisonnent les gens. Les gens ont peur maintenant, ils sont effrayés, et même ses partisans ne sortiront pas pour le soutenir. C’est la même chose en Crimée, les gens le détestent tellement”, dit un homme.

Réactions en Crimée justement où ce vendredi, porte-avions et blindés russes se sont déplacés afin de protéger les pro-russes, majoritaires dans la péninsule.

“Je pense que Ianoukovicth n’a pas été à la hauteur des espérances de la nation. Et ce qui s’est passé aujourd’hui est en grande partie sa faute. Selon moi, même ceux qui ont cru en lui, ne vont plus le soutenir”, assure une résidente de la Crimée.

0 commentaire